Médecine

Paramédical

Autres domaines


Abbonarsi

Le Cell-Saver permet-il la diminution de la transfusion homologue au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique ? - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.101 
H. harkouk 1, , C. dupuis 1, B. ilharebborde 2, K. mazda 2, C. vidal 2, J. hilly 1, D. michelet 1, Y. nivoche 1, S. dahmani 1
1 Anesthésie, hôpital Robert-Debré, Paris, France 
2 Orthopédie, hôpital Robert-Debré, Paris, France 

Auteur correspondant.

Riassunto

Introduction

La récupération intraopératoire de sang (Cell-Saver: CS) est largement utilisée comme moyen d’épargne sanguine au cours de la chirurgie hémorragique et particulièrement au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique. La généralisation de l’utilisation de l’érythropoïétine et des antifibrinolytiques a diminué la transfusion homologue et pourrait diminuer le recours au CS [1]. L’objectif de cette étude était d’apprécier l’apport du CS dans la diminution de la transfusion homologue et les caractéristiques des patients cibles de cette réduction.

Patients et méthodes

Après accord du comité d’éthique, une analyse prospective des données de patients pédiatriques opérés d’une scoliose sur une durée d’un an a été réalisée dans notre établissement. Le protocole local d’épargne sanguine par érythropoïétine et antifibrinolytiques ainsi que les seuils standardisés de transfusion ont été respectés pour tous les patients inclus. Le CS était systématiquement mis en place et utilisé si un culot de récupération était obtenu. Les données démographiques, les caractéristiques des interventions, les hémoglobines préopératoires et à 24heures (j1) ont été analysées. L’estimation du taux d’hémoglobine théorique en l’absence de CS a été réalisée ainsi qu’une comparaison aux seuils de transfusions de notre protocole. La détermination des facteurs prédictifs de cette prévention a été effectuée par une analyse univariée (X2, test exact de Fisher ou Mann-Whitney) et multivariée (régression logistique). Les données étaient exprimées en moyenne±écart-type ou en pourcentage.

Résultats

Cent vingt-trois patients ont été inclus dans cette analyse. L’âge était de 15±3ans, 10 % des patients étaient porteurs de scoliose neuromusculaire. L’hémoglobine préopératoire était en moyenne de 14,7±1,3g/dL et de 10,8±1,2g/dL à 24heures postopératoire. Seize pour cent des patients bénéficiaient d’une transfusion homologue, 42 patients bénéficiaient de l’utilisation du CS dont 13 avec un bénéfice théorique sur la réduction de la transfusion homologue. A l’analyse multivariée seul le facteur scoliose neuromusculaire prédisait un bénéfice du CS sur la réduction de la transfusion homologue (odds ratio=80 [intervalle de confiance à 95 % : 15 à 415], p<0,0001). L’aire sous la courbe (ASC) ROC était de 0,7 [IC 95 % : 0,5 à 1]. Quatre-vingt-dix-sept pour cent des patients sans bénéfice du CS et 70 % avec bénéfice du CS ont été correctement classés. La cohorte de validation utilisant 25 patients supplémentaires à montré une ASC ROC de 0,9 [IC 95 % : 0,65–1]. Dans cette cohorte 95 % des patients sans bénéfice du CS et 80 % avec bénéfice du CS ont été correctement classés.

Discussion

Dans cette étude, le CS permet une épargne de sang homologue dans 31 % des cas utilisés. À partir du modèle proposé, les scolioses neuromusculaires semblent bénéficier de l’apport du CS pour diminuer la transfusion homologue. Ce modèle permet une bonne prédictivité de l’absence de bénéfice théorique à l’utilisation du CS. Une étude randomisée serait nécessaire pour confirmer les résultats de cette étude et permettrait de juger de l’impact économique de l’utilisation du CS au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mappa


© 2014  Pubblicato da Elsevier Masson SAS.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Vol 33 - N° S2

P. A58 - Settembre 2014 Ritorno al numero
Articolo precedente Articolo precedente
  • Évolution du taux d’hémoglobine en postopératoire de chirurgie de craniosténose : impact potentiel sur l’objectif transfusionnel et la surveillance biologique postopératoire ?
  • A. Bellon, R. Silve, F.-P. Desgranges, B. Cogniat, S. Burgal, A. Szathmari, C. Mottolese, D. Chassard
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Prédiction transfusionnelle au cours de la chirurgie de la scoliose pédiatrique après mise en place d’un protocole d’épargne transfusionnelle par érythropoïétine et antifibrinolytiques
  • C. Dupuis, J. Sayegh, D. Michelet, J. Hilly, M. Maesani, C. Vidal, B. Ilharreborde, K. Mazda, S. Dahmani

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento.

Già abbonato a @@106933@@ rivista ?

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.