Résumé

Les infections tréponémiques non vénériennes, pian, pinta et syphilis endémique, sont présentées dans différentes parties du monde, et tout spécialement dans les populations vivant dans certaines régions reculées ; le pian est présent dans les zones rurales tropicales chaudes et humides, la syphilis endémique se rencontre dans les pays de climat sec et aride, spécialement dans les communautés isolées, au mode de vie primitif et sans hygiène. Le tableau clinique, l'anamnèse et le pays d'origine sont des éléments importants du diagnostic.

La positivité des tests sérologiques, la présence de tréponèmes à l'examen direct ou dans les biopsies cutanées confirment le diagnostic.

Pour l'instant, il n'est pas possible de différencier entre eux les agents des tréponématoses par les méthodes sérologiques, morphologiques ou biochimiques. De nouvelles actions sont nécessaires pour tenter de conserver le bénéfice des campagnes de traitement de masse antérieures.



Mots-clés : pian, syphilis endémique, tréponématoses non vénériennes

Plan

fr

© 1998  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés