Résumé

L'équilibre sagittal du rachis est une situation dans laquelle les forces en présence sont égales. Lors de la marche, cet équilibre est en permanence contrarié par l'appui unipodal. La compréhension de cet équilibre requiert l'analyse des phénomènes de compensation plus ou moins économiques qui définissent la balance rachidienne. L'analyse de l'équilibre sagittal rachidien passe par l'étude de paramètres désormais bien définis. Au niveau du pelvis ce sont l'incidence pelvienne, la pente sacrée et la version pelvienne. Les paramètres cervicaux sont la lordose cervicale haute et basse, la pente de C7, l'angle spinocrânial et le cervical vertical offset. Au niveau thoracique et lombaire il s'agit successivement de la cyphose et de la lordose. Les valeurs moyennes de ces différents paramètres sont rapportées. La relation entre ces différents paramètres est analysable. L'étude des modifications du rachis au cours du vieillissement permet de montrer des mécanismes de compensation à trois niveaux : rachidien, pelvien et aux membres inférieurs. La compréhension de ces différentes données permet de mieux planifier la prise en charge chirurgicale des patients. Elle passe par la réalisation d'une imagerie du rachis en entier et la mesure des différents paramètres précités pour utiliser par exemple la technique full balance index (FBI) permettant de déterminer en intégrant tous ces paramètres l'importance de la correction à réaliser lors de la chirurgie. La prise en compte de ces paramètres permet également la compréhension des complications de ce type de chirurgie : les syndromes adjacents ou syndromes jonctionnels. Il est également possible d'intégrer ces paramètres dans l'étude de la marche, domaine en cours de validation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Équilibre sagittal, Balance rachidienne, Déséquilibre rachidien, Syndrome jonctionnel, Lordose lombaire, Incidence pelvienne


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.