Résumé

Les différentes pathologies du rocher sont bien étudiées en scanner et parfois même en cone beam grâce à leur résolution spatiale. L'imagerie par résonance magnétique est un complément nécessaire, en particulier pour les cholestéatomes, les pathologies du labyrinthe et les tumeurs. L'imagerie intervient dans la prise en charge de nombreux patients et les indications d'imagerie concernent les otites chroniques (notamment la recherche, le bilan préopératoire et le suivi d'un cholestéatome) et l'otospongiose (bilan de surdité de transmission à tympan normal), puis lors de bilan post-traumatique, des labyrinthites, des bilans malformatif (bilan de surdité de perception) et tumoral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Rocher, Os temporal, Imagerie du rocher, Scanner du rocher, IRM du rocher


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.