Résumé

Les troubles de torsion des membres inférieurs ont été le plus souvent étudiés de manière segmentaire, au niveau du fémur ou du tibia. La prise en compte du morphotype global du membre inférieur conduit à intégrer, dans la biomécanique de la marche, les conséquences des torsions fémorales et tibiales sur les contraintes appliquées lors de la phase portante du pas. Les conséquences des torsions osseuses diaphysaires, pour un angle du pas donné, vont concerner les niveaux articulaires dans lesquels des rotations vont pouvoir s'effectuer, et principalement la hanche et le genou. Au-delà de l'évaluation clinique, les mesures les plus fiables et les plus reproductibles sont apportées en imagerie par l'examen tomodensitométrique. Ce chapitre envisage les contraintes transmises à l'implant fémoral d'une prothèse totale de la hanche, les effets sur l'articulation fémoropatellaire, la participation des torsions osseuses dans la pathogénie de la gonarthrose et dans l'évolution des prothèses de genou, les développements actuels des prothèses de cheville du fait des contraintes rotatoires, les torsions induites iatrogènes post-traumatiques et leur prise en charge, et enfin les conséquences des troubles torsionnels du membre inférieur sur la pratique sportive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Torsion osseuse, Fémur, Tibia, Biomécanique


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.