Résumé

L'antibiothérapie est la pierre angulaire du traitement des infections à staphylocoques. L'apparition et l'extension de la résistance aux pénicillines M rendent les choix difficiles. Les glycopeptides constituent la base des associations possibles dans l'infection grave à staphylocoques méti-R, essentiellement nosocomiale. En situation communautaire, les pénicillines M restent les antibiotiques de choix des infections à staphylocoques méti-S, seuls ou associés aux aminosides. L'association amoxicilline-acide clavulanique constitue une alternative possible. L'utilisation raisonnée des antibiotiques est, avec les mesures d'hygiène, essentielle à la prévention des épidémies d'infections hospitalières à staphylocoques méti-R.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Staphylococcus aureus, Staphylocoque coagulase-négative, Méticilline, Glycopeptide

Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.