Monteggia a donné son nom à une lésion mixte atteignant l’avant-bras et le coude. Il s’agit d’une fracture de l’ulna associée à une luxation de la tête radiale. La meilleure classification est pour nous celle de Trillat, car elle est basée sur le siège de la fracture ulnaire et inclut naturellement toutes les formes de l’enfant (encadré ci-dessous). La classification de Bado est complémentaire, puisqu’elle s’intéresse au sens de la luxation de la tête radiale (encadré ci-dessous). Leur traitement oppose les fractures récentes, où il est simple et avant tout orthopédique, aux fractures anciennes, où le traitement devient difficile, chirurgical et repose sur l’ostéotomie de l’ulna. Le diagnostic radiographique de la luxation de la tête radiale repose sur la rupture de la ligne de Storen aussi bien de face que de profil (16.1).

Plan



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.