Résumé

La phase initiale de prise en charge d'une tumeur primitive osseuse qui vient d'être découverte est essentielle et permet que soit définie la meilleure stratégie diagnostique et thérapeutique. Cette prise en charge doit être pluridisciplinaire. Elle aboutit au choix du mode de prélèvement diagnostique et de sa voie d'abord les plus adaptés. Le prélèvement une fois réalisé doit être transmis à « l'état frais » dans les plus brefs délais au pathologiste, qui répartit le matériel obtenu (fixation, congélation, autre) en fonction de sa quantité, de sa qualité, de ou des diagnostics suspectés. Une cinquantaine d'entités tumorales osseuses primitives sont répertoriées, réparties en 12 classes principales. Certaines d'entre elles, comme les chondrosarcomes notamment, ont une classification histopronostique spécifique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeurs osseuses, Diagnostic de tumeur osseuse, Biopsie de tumeur osseuse, Classification des tumeurs osseuses


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.