Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

Optimisation de la gestion périopératoire des fractures de l'extrémité supérieure du fémur chez le sujet âgé - 16/11/17

Doi : 10.1016/B978-2-294-75673-3.00004-5 
P. Merloz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 10
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La fracture de l'extrémité supérieure du fémur (FESF) du sujet âgé est un événement majeur mettant en jeu le pronostic vital à moyen et long termes. Le grand âge, le sexe masculin et le nombre des comorbidités expliquent en majeur partie la mortalité élevée et justifient l'expertise gériatrique. La malnutrition protéino-énergétique et la fragilité osseuse augmentent le risque de décès. On peut réduire le taux de mortalité en agissant sur deux variables accessibles au traitement médical: les activités de vie quotidienne et le statut nutritionnel. L'inventaire des réserves fonctionnelles et neurocognitives permet d'estimer le risque de dépendance et une évaluation gériatrique globale peut éviter la rupture rapide de l'homéostasie. En urgence, il faut traiter la douleur, contrôler la polymédication et les anticoagulants éventuels, dépister le patient instable grâce aux avis gériatriques et anesthésiques, en particulier sur le plan cardiopulmonaire et rechercher un syndrome confusionnel. Le traitement chirurgical doit se faire sans délai, dans les 48 premières heures suivant l'admission, en utilisant de préférence une anesthésie multimodale. La technique chirurgicale doit privilégier les possibilités de mise en charge et de mobilisation précoces. Le modèle de soins le plus élaboré crée une collaboration étroite entre urgentistes, chirurgiens orthopédistes, anesthésistes, gériatres, pharmaciens, rééducateurs et infirmières. Son impact sur le pronostic aboutit à réduire le taux de mortalité et de réhospitalisation, tout en améliorant le résultat fonctionnel. La coordination postfracturaire est chargée d'organiser la prévention des chutes et des fractures ultérieures tout en assurant le traitement de la fragilité osseuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Orthopédie gériatrique, Sarcopénie, Fragilité osseuse, Évaluation gériatrique globale, Traumatologie gériatrique


Plan



© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infections de prothèses articulaires à Propionibacterium acnes : diagnostic et traitement
  • P. Boisrenoult
| Article suivant Article suivant
  • Hernies discales thoraciques : prise en charge chirurgicale
  • C. Court, E. Mansour, C. Bouthors

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce produit ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.