Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Infections à staphylocoques : aspects cliniques et bactériologiques - 01/01/98

[8-007-A-10]
Dominique El Kouri : Assistante hospitalo-universitaire en thérapeutique
Marie-Antoinette Pottier : Chef de clinique-assistante, médecine interne-urgences
David Trewick : Interne diplôme d'études spécialisées (DES), médecine interne-urgences
Denis Baron : Professeur des Universités, praticien hospitalier en réanimation médicale, service des urgences
Gilles Potel : Professeur des Universités, praticien hospitalier en thérapeutique, médecine interne-urgences
Florence Le Gallou : Praticien hospitalier, laboratoire de bactériologie
Centre hospitalier universitaire, laboratoire de thérapeutique, faculté de médecine, 1, rue Gaston-Veil, 44035  Nantes  France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Résumé. - Les infections staphylococciques sont observées dans de multiples situations cliniques, aussi bien en pathologie communautaire qu'en pathologie nosocomiale. Une colonisation intermittente par le staphylocoque doré au niveau du nasopharynx et sur la peau est observée dès la naissance et tout au long de la vie. Des contaminations plus rares, notamment vaginales, sont associées à un tableau clinique particulier : le choc toxique staphylococcique. La transmission interindividuelle se produit par contact direct ou par voie aérienne. Lorsqu'un site contaminé, cutané ou muqueux, subit un traumatisme accidentel ou chirurgical, le staphylocoque doré gagne alors les tissus sous-jacents et entraîne une infection locale capable de déborder les mécanismes locaux de la phagocytose. Outre les infections cutanées ou sous-cutanées, les septicémies à staphylocoque peuvent entraîner des infections métastatiques, notamment au niveau de l'endocarde, de l'appareil ostéoarticulaire, du poumon, etc.

D'autre part, les staphylocoques à coagulase négative (SCN) sont maintenant reconnus comme de véritables pathogènes, impliqués notamment dans les infections sur matériel étranger.

Plan



© 1998  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.