Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Trypanosomoses africaines, maladie du sommeil - 01/01/00

[8-504-A-20]
Marc Wéry : Professeur émérite de parasitologie
Institut de médecine tropicale d'Anvers, professeur invité à l'Université catholique de Louvain, Valkenlaan 6, B 2900 Schoten  Belgique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 20
Iconographies 17
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Il s'agit d'une maladie systémique à protozoaires confinée à l'Afrique tropicale entre 15° Nord et 20° Sud de latitude, aire de distribution de la glossine. Les parasites responsables sont deux hémoflagellates, sous-espèces de « Trypanosoma brucei ». Les isolats virulents de malades à évolution rapide (3 jours à quelques semaines) sont considérés comme « Trypanosoma brucei rhodesiense » provenant d'Afrique de l'Est ; les isolats provenant de cas d'Afrique de l'Ouest ou centrale, plus chroniques, avec évolution de plusieurs mois à plusieurs années, sont considérés comme « Trypanosoma brucei gambiense ».

Fièvre, céphalées, insomnie, adénopathies, anémie, oedème facial et rash précèdent un dépérissement généralisé avec somnolence et signes neurologiques divers accompagnés d'inflammation du liquide céphalorachidien. Sans traitement, les deux formes de la maladie sont le plus souvent fatales.

Au laboratoire, la recherche des trypanosomes dans le sang, la lymphe et le liquide céphalorachidien ainsi que la titration des anticorps spécifiques précisent le diagnostic.

La transmission s'effectue principalement par piqûre de glossines ayant des parasites dans les glandes salivaires, accessoirement par transfusion sanguine et par voie transplacentaire.

Le contrôle de l'endémie s'adresse au réservoir de parasites ou à la lutte contre les glossines. Le traitement des malades fait appel aux arsenicaux, à la pentamidine et à la suramine.



Mots-clés : trypanosome, maladie du sommeil, Afrique, glossine, mouche tsé-tsé, clinique, laboratoire, diagnostic, traitement

Plan



© 2000  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.