Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Distomatoses - 01/01/97

[8-512-A-10]
Bertrand Becq-Giraudon : Professeur des Universités, chef de service
France Roblot : Praticien hospitalier
Pascal Roblot : Praticien hospitalier
Michèle Texereau : Chef de clinique-assistante
Service de médecine interne, maladies infectieuses et tropicales, centre hospitalier et universitaire, 350, avenue Jacques-Coeur, BP 577, 86021  Poitiers cedex France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Résumé. - Les distomatoses, anthropozoonoses communes à l'homme et à de nombreuses espèces de mammifères domestiques ou sauvages, sont dues au développement accidentel, chez l'homme, de parasites trématodes : les douves ou distomes. La contamination est toujours d'origine digestive, conséquence de la consommation d'aliments d'origine végétale, ou animale, contaminés au terme d'un cycle parasitaire complexe faisant intervenir différents hôtes vertébrés et invertébrés, mollusques d'eau douce en particulier. Le tableau clinique dépend de l'organe infecté : atteinte hépatobiliaire (fasciolase, opisthorchiase), atteinte pulmonaire (paragonimose), atteinte intestinale. Seule la fasciolase hépatobiliaire à Fasciola hepatica est commune en Europe. Les autres distomatoses s'observent essentiellement en Asie du Sud-Est, Afrique et Amérique du Sud. L'hyperéosinophilie est, à la phase initiale de migration larvaire, l'élément biologique majeur d'orientation. Le diagnostic est en pratique confirmé par les techniques sérologiques plus que par la mise en évidence directe du parasite. Le traitement curatif est médical ; trois produits sont utilisés : praziquentel (Biltricide®), Bitionol (Bitin®) et triclabenazol (Fazinex®). La prévention consiste en la modification, difficile, des habitudes qui exposent à la contamination de l'homme (interdiction de consommation de crudités sauvages en ce qui concerne Fasciola hepatica, seule douve rencontrée de façon courante en Europe).

Plan



© 1997  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.