Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Onchocercose - 01/01/99

[8-514-A-40]
Bernard Carme : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Service de parasitologie et mycologie, UFR de médecine des Antilles et de la Guyane, centre hospitalier général de Cayenne, campus Saint-Denis, avenue d'Estrées, 97336 Cayenne  Guyane
Christian Ripert : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Service de parasitologie et mycologie, UFR de médecine Victor-Segalen Bordeaux 2, 146, rue Léo Saignat 33076 Bordeaux cedex et CHU Saint-André Bordeaux  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses

Résumé

Onchocerca volvulus est un nématode spécifique de l'homme dont les adultes et les embryons (microfilaires) se localisent dans le derme et le tissu sous-cutané, soit libre, soit inclus dans des nodules fibreux. L'onchocercose est largement endémique en Afrique intertropicale, prédominant dans sa partie occidentale et centrale où, jusqu'à un passé récent, elle représentait un grave problème de santé publique et un obstacle au développement socioéconomique des régions infectées. Cette filariose est plus limitée en Amérique latine. Il en existe un foyer au Yémen. La transmission est assurée par les femelles de simulies, insectes diptères dont les gîtes larvaires sont inféodés aux cours d'eau à courant rapide. Les conséquences pathologiques dépendent de l'importance et de la durée de l'infestation, mais aussi des souches filariennes ainsi que de la réceptivité du sujet. On différencie classiquement une onchocercose « type savane » et une onchocercose « type forêt » au plus faible retentissement oculaire. Cette filariose doit être évoquée non seulement chez les autochtones mais également chez les expatriés vivant ou ayant vécu en zone d'endémie.

Les atteintes cutanées résultent d'un prurit chronique avec, à la longue, des modifications de la peau : atrophie mais aussi hypertrophie, troubles de la pigmentation. Les atteintes ganglionnaires de la région inguinocrurale ne sont pas rares. Les microfilaires dermiques ont tendance à migrer dans les tissus oculaires, source d'une riche pathologie. La kératite sclérosante, la choriorétinite et l'atrophie du nerf optique constituent les atteintes graves pouvant aboutir à la cécité.

Le diagnostic est avant tout parasitologique : mise en évidence à partir d'un prélèvement cutané des microfilaires, plus rarement des vers adultes au sein d'un nodule. L'utilisation d'antigènes recombinants pour le sérodiagnostic ainsi que le recours aux techniques de biologie moléculaire améliorent les performances du diagnostic biologique indirect, mais leur utilisation en pratique courante reste limitée.

L'ivermectine (Mectizan®) est le médicament de choix, aussi bien à titre individuel que pour la lutte anti-onchocerquienne malgré son absence d'action lytique sur les filaires adultes. Il s'administre en prise unique de 150 mg/kg, renouvelée si nécessaire tous les 6 ou 12 mois.

Au cours des deux dernières décennies, on a assisté à un déclin de l'onchocercose. Mais cela n'a été obtenu qu'au prix d'efforts prolongés coordonnés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : tout d'abord des actions de lutte antivectorielle menées à grande échelle en Afrique de l'Ouest puis une chimiothérapie de masse par ivermectine à la fois dans les foyers africains et américains.

Plan



© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.