Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dirofilarioses - 01/01/99

[8-514-A-70]
Christian Raccurt : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
Centre hospitalier universitaire (CHU) et unité de formation et de recherche (UFR) de médecine d'Amiens, avenue René-Laennec, Salouel, 80054 Amiens cedex France
Bernard Carme : Professeur des Universités, praticien hospitalier
CHU et UFR de médecine des Antilles et de la Guyane, BP 6006, 97306 Cayenne  Guyane Française

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses

Résumé

Les dirofilarioses humaines sont des zoonoses dues à la présence dans l'organisme de filaires parasites de carnivores, notamment du chien. En impasse parasitaire chez l'homme, le parasite est transmis sous forme larvaire au moment du repas sanguin de l'hôte intermédiaire compétent (moustique ou simulie). Dans l'Ancien Monde, Dirofilaria repens (D. repens), filaire sous-cutanée du chien, est le plus souvent en cause alors que dans le Nouveau Monde, un autre parasite canin, D. immitis localisé au niveau des artères pulmonaires, ainsi que plusieurs autres espèces, filaires d'animaux sauvages telles que D. tenuis, D. subdermata, D. ursi ou D. striata sont incriminées.

Bien que le plus souvent asymptomatique, la migration de ces filaires égarées chez l'homme provoque habituellement des lésions tégumentaires notamment dans la région orbitaire. Elles peuvent entraîner des troubles plus graves par leurs localisations intraoculaires ou viscérales, notamment au niveau pulmonaire.

Le diagnostic repose avant tout sur la mise en évidence du parasite, le plus souvent sur les coupes histologiques, l'espèce en cause étant alors plus délicate à déterminer. Le traitement repose sur l'exérèse d'autant que l'utilisation d'anthelminthiques est controversée.

Plan



© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.