Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Angiostrongylose abdominale - 01/01/00

[8-517-A-20]
Christian Raccurt : Professeur, chef de service
Service de parasitologie, mycologie et médecine des voyages, groupe hospitalier Sud, avenue René-Laënnec, 80054 Amiens cedex 1 France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses

Résumé

Angiostrongylus costaricensis est un nématode qui parasite rongeurs et autres mammifères du sud des États-Unis au nord de l'Argentine et du Chili et dans les Caraïbes. Les adultes vivent dans les artérioles mésentériques et les femelles pondent des oeufs qui envahissent la muqueuse intestinale. Les larves quittent la muqueuse et sont rejetées dans le milieu extérieur avec les fèces des rongeurs parasités. Ingérées par des limaces terrestres, elles se transforment en larves de troisième stade, éliminées dans le mucus sécrété par le mollusque pour se déplacer. L'homme se contamine en manipulant des limaces ou en consommant des végétaux crus : le parasite se développe jusqu'au stade adulte, mais les larves écloses dans la muqueuse intestinale ne parviennent pas à s'échapper de la réaction inflammatoire éosinophile très intense responsable de la pathologie digestive.

L'angiostrongylose abdominale humaine se manifeste par un tableau d'appendicite aiguë, de tumeur caeco-iléale ou de syndrome hémorragique digestif dans un contexte fébrile avec réaction éosinophile majeure conduisant à l'intervention chirurgicale. Le diagnostic est porté par l'examen anatomopathologique. Au Costa Rica, cette zoonose provoque des épidémies saisonnières chez les enfants, constituant un véritable problème de santé publique. Dans d'autres régions d'Amérique latine et dans les Caraïbes, elle se manifeste par des cas sporadiques chez l'enfant comme chez l'adulte. Dans le cadre de la médecine des voyages, l'angiostrongylose abdominale s'observe depuis peu à distance des foyers d'enzootie.



Mots-clés : angiostrongylose abdominale, Angiostrongylus costaricensis

Plan



© 2000  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.