Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Infections à Pneumocystis carinii : clinique - 01/01/96

[8-591-A-10]
Jean-Baptiste Stern : Interne des hôpitaux de Paris
Antoine Parrot : Attaché des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique à l'UFR Saint-Antoine
Jacques Cadranel : Professeur des Universités, praticien hospitalier des hôpitaux de Paris, professeur à l'UFR Saint-Antoine
Charles Mayaud : Praticien hospitalier des hôpitaux de Paris, professeur à l'UFR Saint-Antoine
Service de pneumologie et de réanimation respiratoire, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75970  Paris cedex 20 France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses

Résumé

La première description du parasite revient à Chagas en 1909, qui prit le Pneumocystis carinii pour un élément du cycle du trypanosome. La maladie chez l'homme fut réellement reconnue après la guerre où furent rapportées des épidémies de pneumopathies interstitielles dans les orphelinats d'Europe centrale chez des enfants dénutris ou en état d'immunodépression congénitale. Vanek et Jirovec [91] reconnurent alors P carinii comme responsable de ces pneumopathies interstitielles plasmocytaires. La pneumocystose disparut dans ces contrées avec l'amélioration des conditions socioéconomiques mais resta présente sporadiquement dans les régions du monde surpeuplées. C'est dans les années 1960 avec l'essor de l'immunodépression thérapeutique que resurgit l'intérêt du corps médical pour cette maladie pulmonaire qui devint plus courante tout en restant du domaine des spécialistes de l'immunodépression (cancérologues, hématologues surtout, transplanteurs). En 1981 furent rapportés simultanément des cas de pneumonie à P carinii (PPC) et de sarcome de Kaposi (SK) chez des homosexuels ne recevant pas d'immunosuppresseurs [34], l'ère du syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) était née et avec elle une expansion considérable de la PPC. En 1995, le SIDA est l'affaire de tous les médecins, de même que la PPC qui reste l'infection opportuniste la plus fréquente en dépit des progrès en matière de prophylaxie.

Plan



© 1996  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.