Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fractures de l'extrémité supérieure du fémur chez l'adulte - 01/01/03

[14-075-A-10]
Thierry Scheerlinck : MD, chirurgien orthopédiste des Universités, responsable du département de la pathologie de la hanche
Patrick Haentjens : MD, PhD, professeur des Universités, chirurgien orthopédiste, responsable du département de traumatologie
Service d'orthopédie et de traumatologie, hôpital académique de la Vrije Universiteit Brussel, Laarbeeklaam 101, 1090 Bruxelles  Belgique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 24
Iconographies 22
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La fracture de l'extrémité proximale du fémur est la lésion la plus fréquemment rencontrée en traumatologie. Elle survient surtout chez le vieillard ostéoporotique à la suite d'un traumatisme mineur. Dans près des trois quarts des cas, il s'agit de femmes. Malgré de nombreux programmes de prévention, l'incidence de ces fractures est en nette progression, ce qui risque de déséquilibrer bon nombre de systèmes de sécurité sociale.

Le but du traitement est de rendre aux patients, souvent âgés, une fonction et une autonomie préfracturaires tout en étant le moins agressif possible, et ce dans les plus brefs délais et au moindre coût. Cet exposé reprend l'épidémiologie, les aspects socio-économiques, les différentes classifications des fractures de hanche ainsi que les options thérapeutiques en fonction du type de fracture et de l'état des patients.

En outre, il existe des fractures de l'extrémité supérieure du fémur qui sortent du contexte de la fracture classique du vieillard. Il s'agit des fractures concomitantes de la hanche et de la diaphyse fémorale qu'on retrouve surtout chez les jeunes, des fractures isolées du grand et du petit trochanter, des fractures pathologiques et des fractures de stress. Le diagnostic ainsi que le traitement de ces lésions plus rares sont également repris dans cet exposé.



Mots-clés : fracture du fémur, hanche, extrémité proximale du fémur, prévention de fracture de hanche, ostéosynthèse, épidémiologie

Plan



© 2003  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.