Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Mycobactérioses cutanées dues à Mycobacterium ulcerans, Mycobacterium marinum, Mycobacterium abscessus, Mycobacterium chelonae et autres mycobactéries non tuberculeuses - 03/01/20

[8-038-F-15]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(19)81974-9 
L. Marsollier a,  : Directeur de recherche INSERM, A. Aubry b, c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, E. Carbonnelle d : Professeur des Universités, praticien hospitalier, S. Canaan e : Directeur de recherche CNRS, L. Laencina f : Docteur en science, F. Misguisch f : Maître de conférence des Universités, E. Cambau g : Professeur des Universités, praticien hospitalier, J.-L. Herrmann f, h : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Équipe labélisée ATIP/Avenir, Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes-Angers (CRCINA), Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Université de Nantes, Université d'Angers, 4, rue Larrey, 49033 Angers, France 
b Centre national de référence des mycobactéries et de la résistance des mycobactéries aux antituberculeux (CNR-MyRMA), bactériologie-hygiène, Hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière-Charles Foix, AP-HP, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
c Inserm Sorbonne universités, CR7, U1135, Centre d'immunologie et des maladies infectieuses (CIMI), Team E13 (bactériologie), Université Paris VI, 91, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
d Laboratoire bactériologie-virologie-hygiène, Hôpital Avicenne, AP-HP, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
e Laboratoire d'ingénierie des systèmes macromoléculaires (LISM), Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Aix Marseille Université, 31, chemin Joseph-Aiguier, 13009 Marseille, France 
f Laboratoire infection et inflammation (2I), Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), Inserm UMR1173, Université Paris-Saclay, 2, avenue de la Source-de-la-Bièvre, 78180 Montigny-le-Bretonneux, France 
g Laboratoire bactériologie-virologie-hygiène, Hôpital Lariboisière, AP-HP, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
h Service de microbiologie, Hôpital Raymond-Poincaré, AP-HP, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 04 janvier 2020

Résumé

Chez l'homme, de nombreuses espèces mycobactériennes, dites « atypiques » ou « non tuberculeuses », peuvent être à l'origine d'infections, appelées mycobactérioses. Seules les mycobactérioses cutanées sont abordées dans cet article. Deux d'entre elles, parmi les plus fréquentes, surviennent chez le sujet immunocompétent. Il s'agit d'une part, de l'ulcère de Buruli (dû à Mycobacterium ulcerans) devenu la deuxième infection à mycobactéries derrière la tuberculose, mais devant la lèpre, dans un grand nombre de pays de la zone intertropicale ; et d'autre part, du « granulome des piscines » ou « granulome des aquariums » (dû à Mycobacterium marinum) dans les pays de l'hémisphère nord. Les autres mycobactéries responsables d'infections cutanées surviennent préférentiellement en cas d'immunodépression générale ou d'effractions cutanées (accidentels ou iatrogènes). Les mycobactérioses cutanées survenant en cas d'effractions cutanées (mésothérapie, chirurgie) sont essentiellement dues à Mycobacterium fortuitum, Mycobacterium chelonae, Mycobacterium abscessus et Mycobacterium xenopi. Les mycobactérioses survenant en cas d'immunodépression générale (infection par le virus de l'immunodéficience humaine, transplantés) sont essentiellement dues à Mycobacterium haemophilum et Mycobacterium kansasii. Dans tous les cas, mais plus encore en cas d'immunodépression, ces infections cutanées peuvent s'étendre aux tissus profonds, voire disséminer dans l'organisme. Pour toutes ces infections, le seul diagnostic de certitude est la mise en évidence de la mycobactérie. L'identification précise de l'espèce en cause est indispensable pour l'adaptation du traitement (médical et/ou chirurgical) qui diffère selon l'espèce. Cette identification a été grandement améliorée ces quinze dernières années grâce aux techniques de biologie moléculaire. Cependant, il est important de garder en mémoire que, mis à part pour Mycobacterium ulcerans et Mycobacterium marinum, considérées comme des mycobactéries pathogènes strictes, la présence d'une mycobactérie atypique dans un prélèvement cutané doit être confrontée aux données cliniques et radiologiques afin de différencier une réelle infection d'une contamination du prélèvement par des mycobactéries, saprophytes de l'environnement.


Mots-clés : Mycobactéries non tuberculeuses, Mycobactérioses cutanées, Mycobacterium ulcerans, Mycobacterium marinum, Mycobacterium abscessus, Mycobacterium chelonae, Mycobacterium fortuitum


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.