Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thyroïdites : où en est-on en 2019 ? - 25/02/20

Thyroiditis: What's new in 2019?

Doi : 10.1016/j.revmed.2020.02.003 
A. Rouland a, b, P. Buffier a, J.-M. Petit a, b, B. Vergès a, b, B. Bouillet a, , b
a Service d’endocrinologie, diabétologie, maladies métaboliques, CHU de Dijon, 2, boulevard Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 21000 Dijon, France 
b Unité Inserm LNC-UMR 1231, université de Bourgogne-Franche-Comté, Dijon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 25 février 2020

Résumé

Les thyroïdites sont des affections fréquentes et majoritairement bénignes qui peuvent être parfois accompagnées de perturbations du bilan thyroïdien. Leur diagnostic, ainsi que celui de leur étiologie, est une étape nécessaire pour la prise en charge des patients. Les thyroïdites douloureuses regroupent les thyroïdites aiguës, d’origine infectieuse, et les thyroïdites subaiguës. Les premières pourront être traitées par des antibiotiques ou des antifongiques suivant le germe retrouvé, quand les secondes seront plutôt traitées par anti-inflammatoires non stéroïdiens ou corticoïdes. En cas de thyroïdite d’Hashimoto associée à une hypothyroïdie patente, le traitement substitutif par L-Thyroxine sera adapté au taux de TSH. Le traitement par amiodarone est pourvoyeur de dysthyroïdies et nécessite donc une surveillance régulière du bilan thyroïdien. L’hypothyroïdie sera traitée par une hormonothérapie substitutive. L’hyperthyroïdie impose un arrêt de l’amiodarone. Un traitement par antithyroïdiens de synthèse (propyl-thio-uracile) ou par corticoïdes pourra être prescrit selon qu’il existe ou non une pathologie thyroïdienne sous-jacente. Les immunothérapies par anticorps anti-PD-1/PDL1 ou anti-CTLA-4 sont également pourvoyeurs de dysthyroïdies. Une surveillance du bilan thyroïdien est nécessaire chez ces patients, même en l’absence de signes cliniques évocateurs, qui ne sont pas spécifiques dans ce contexte. Le traitement d’une hypothyroïdie repose sur une hormonothérapie substitutive et la présence ou non d’anticorps anti-TPO. Le traitement d’une hyperthyroïdie symptomatique pourra passer par la prescription de bêtabloquants, ou d’antithyroïdiens de synthèse en cas d’anticorps anti-récepteur de la TSH positifs. Dans tous les cas, il est souhaitable de prendre contact avec un endocrinologue pour confirmer l’hypothèse diagnostic et décider d’un traitement adapté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Thyroiditis is a frequent and mostly benign disease that can sometimes disrupt the thyroid balance. Their diagnosis, as well as their aetiology, is a necessary step in the management of the patients. Painful thyroiditis includes acute thyroiditis of infectious origin and subacute thyroiditis. The first one can be treated by antibiotics or antifungals depending on the germ found. The second one will be treated with non-steroidal anti-inflammatory drugs or corticosteroids. In cases of Hashimoto's thyroiditis with overt hypothyroidism, replacement therapy with L-thyroxine will be adapted to the TSH level. As amiodarone treatment provides dysthyroidism, the thyroid status should be monitored regularly. Hypothyroidism will be treated using thyroid replacement therapy. Hyperthyroidism imposes a stop of amiodarone when it is possible. Treatment with synthetic antithyroid drugs (propyl-thio-uracil) or corticosteroids could be used whether there is an underlying thyroid disease or not. Immunotherapies with anti-PD-1/PDL1 or anti-CTLA-4 can also provide dysthyroidism. A monitoring of the thyroid assessment needs to be done in these patients, even if there are no clinical signs, which are not very specific in this context. The treatment of hypothyroidism will be based on thyroid replacement therapy according to the TSH level and the presence or absence of anti-TPO antibodies. Treatment of symptomatic hyperthyroidism may involve a prescription of beta-blockers, or synthetic antithyroid drugs in case of positive anti-TSH receptor antibodies. In all cases, it is desirable to contact an endocrinologist to confirm the diagnosis hypothesis and to decide on a suitable treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thyroïdite, Hypothyroïdie, Hyperthyroïdie, Iode, Immunothérapie

Keywords : Thyroiditis, Hypothyroidism, Hyperthyroidism, Iodine, Immunotherapy


Plan


© 2020  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.