Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Osteotomies around the thumb base in CMC 1 arthritis - 19/01/21

Les ostéotomies de la base du pouce dans la rhizarthrose

Doi : 10.1016/j.hansur.2020.08.014 
J.F. Goubau a, b, , B. Vanmierlo c, K. Van Royen b, d, C.K. Goorens b, e
a Department of Orthopedics and Traumatology, Maria Middelares Ziekenhuis, Buitenring-Sint-Denijs 30, 9000 Gent, Belgium 
b Department of Orthopedics and Traumatology, University Hospital Brussels VUB (Vrije Universiteit Brussel), Laarbeeklaan 101, 1090 Brussels, Belgium 
c Department of Orthopedics and Traumatology, Delta Ziekenhuis, Deltalaan 1, 8800 Roeselare, Belgium 
d Department of Orthopedics and Traumatology, Damiaan Ziekenhuis, Gouwelozestraat 100, 8400 Oostende, Belgium 
e Department of Orthopedics and Traumatology, Regionaal Ziekenhuis Heilig Hart Tienen, Kliniekstraat 45, 3300 Tienen, Belgium 

Corresponding author.
Sous presse. Manuscrit accepté. Disponible en ligne depuis le Tuesday 19 January 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

The trapeziometacarpal joint (TMC) is a saddle joint that is subjected to tremendous repetitive loads through our lifetime. This joint is apparently congruent, but only a small part of the articular surface is loaded during pinch grips. This design implies a perfect bony anatomy, high quality articular cartilage and no ligament laxity. Under certain circumstances, where these different anatomical variables are imperfect, symptoms and pain can start at a very early stage in life. They are mainly acquired, but can be posttraumatic in origin. High quality radiographic views are needed: these radiographs must be done methodically by well-trained radiologists. The symptoms and radiographic changes may not match, such as when radiographic changes are minimal but functional impairment is significant. The primary goal of treatment is conservative. This cannot be stressed enough since conservative treatment can be successful with good follow-up by the hand surgeon: resting splint, good postures at work and if necessary, anti-inflammatory drugs and paracetamol. If this fails after a minimum of 6 months, different osteotomies can be proposed, combined with ligament augmentation in some cases. These osteotomies are mainly extra-articular, can be at the level of the base of the first metacarpal and the trapezium, or can be solely at the base of the first metacarpal. Isolated osteotomies of the trapezium should be avoided since they tend to close the first web space. In certain posttraumatic cases, intra-articular osteotomy of the malunion can be done to restore congruency and provide pain relief.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’articulation trapézo-métacarpienne (TMC) est une articulation en selle qui subit des charges répétitives pendant toute la vie. Cette articulation est apparemment congruente, mais il n’y a qu’une petite partie de la surface portante qui est mise sous pression lors de la préhension pollici-digitale. Cette caractéristique nécessite une anatomie osseuse parfaite, un cartilage de qualité et une absence de laxité accrue au niveau ligamentaire de l’articulation TMC. Dans certaines circonstances où ces différentes variables d’origine anatomique sont imparfaites, des symptômes et douleurs peuvent surgir et ceci à un âge très précoce. Ces troubles articulaires sont le plus souvent acquis, mais peuvent être d’origine post-traumatique. La qualité de l’incidence radiologique est importante : les incidences radiographiques doivent être systématisées et bien exécutées par des manipulateurs radios bien formés. Le contraste entre la symptomatologie ainsi que les altérations radiographiques est parfois important, et malgré une atteinte radiologique minime, la répercussion fonctionnelle peut être importante. Le premier but du traitement est conservateur, et ceci doit être souligné suffisamment car il peut être très fructueux moyennant un bon suivi d’un chirurgien de la main : attelle de repos, hygiène fonctionnelle au travail et si besoin, l’adjonction d’anti-inflammatoires combinés au paracétamol. En cas d’échec après un délai d’au moins 6 mois, plusieurs ostéotomies peuvent être proposées. Elles sont le plus souvent extra-articulaires, peuvent être proposées au niveau de la base du premier métacarpien et du trapèze, ou exclusivement au niveau de la base du premier métacarpien. Les ostéotomies isolées du trapèze doivent être évitées, étant donnée leur tendance à fermer la première commissure. Certaines circonstances post-traumatiques justifient une correction intra-articulaire pour restaurer la congruence articulaire au niveau de la base du premier métacarpien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Trapeziometacarpal arthritis, Trapezial dysplasia, Osteotomy, Ligament reconstruction

Mots-clés : Rhizarthrose, Dysplasie du trapèze, Ostéotomie, Reconstruction ligamentaire


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.