Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fièvres aux hantavirus - 12/12/08

[8-063-B-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(08)50123-2 
C. Penalba  : Chef de service, J.-M. Galempoix : Praticien hospitalier
Chef de service, Service de médecine interne, Hôpital Corvisart, 28, rue d'Aubilly, 08000 Charleville-Mézières, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 2
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les hantavirus, connus depuis plus de 1 000 ans en Chine, sont responsables de milliers de cas d'infections par an dans le monde. Ils font partie des Bunyaviridae et sont hébergés par des rongeurs. Quatre types pathogènes pour l'homme ont été isolés : Hantaan et apparentés, Séoul, Puumala responsables de la fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR) et Sin Nombre et apparentés, responsables de l'Hantavirus pulmonary syndrome. De nouveaux virus identifiés grâce à la biologie moléculaire ne sont pas reliés à des pathologies humaines. Les hantavirus posent un problème de santé publique et font partie des maladies émergentes. Le traitement reste toujours symptomatique même si des essais de ribavirine ont été faits et si des vaccins sont en expérimentation en Asie. En France, plus de 1 200 cas de FHSR ont été décrits. Les différents aspects cliniques et épidémiologiques, à partir de l'expérience ardennaise, sont rapportés. Il y a deux foyers épidémiques et un endémique dans le quart nord-est de la France, fixes dans le temps. L'homme de 20 à 49 ans ayant des contacts avec le bois est le plus souvent touché. C'est une affection très variable dans sa présentation, mais il s'agit avant tout d'un syndrome grippal algique sévère accompagné d'une myopie aiguë, d'une thrombopénie, d'une protéinurie massive. L'oligurie et l'hyperhydratation s'installent, suivies d'une insuffisance rénale aiguë plus ou moins sévère. Le diagnostic de certitude est sérologique, les bandelettes IgM permettent une orientation diagnostique rapide. L'évolution se fait habituellement vers la guérison, les séquelles étant exceptionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hantavirus, Fièvre hémorragique avec syndrome rénal, Hantavirus pulmonary syndrome, Thrombopénie, Insuffisance rénale, Syndrome de détresse respiratoire aiguë


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.