Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ostéoporose masculine - 20/04/10

[14-024-A-30]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(10)51768-6 
B. Bouvard a, b,  : Chef de clinique-assistante, E. Hoppé a, b : Praticien hospitalier, D. Chappard b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, M. Audran a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service, E. Legrand a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de rhumatologie et pôle ostéoarticulaire, Faculté de médecine et centre hospitalier universitaire d'Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 
b Inserm U922 « Remodelage osseux et biomatériaux », Faculté de médecine, rue Haute-de-Reculée, 49045 Angers cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Avec l'augmentation de l'espérance de vie et le vieillissement de la population masculine, l'ostéoporose et ses conséquences fracturaires sont devenues une préoccupation en termes de santé publique. Les données épidémiologiques montrent que cette maladie concerne actuellement un homme pour deux femmes. L'ostéoporose masculine est une entité clinique hétérogène, sous-diagnostiquée, avec des facteurs de risque multiples et intriqués, nécessitant une démarche diagnostique souvent plus complexe que chez la femme. Le déclin des hormones sexuelles (estrogènes et testostérone) et l'augmentation de la sex hormone binding globulin paraissent expliquer, en grande partie, la perte osseuse liée à l'âge. Les étiologies secondaires et notamment la corticothérapie, l'hypogonadisme et l'alcoolisme sont responsables de la moitié des cas d'ostéoporose chez l'homme. La plupart des traitements utilisés pour l'ostéoporose postménopausique (tériparatide, bisphosphonates) ont montré leur efficacité dans l'ostéoporose masculine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéoporose masculine, Densité minérale osseuse, Hormones sexuelles


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Ostéoporose postménopausique
  • K. Briot
| Article suivant Article suivant
  • Ostéoporose cortisonique
  • C. Marcelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.