Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Scoliose idiopathique. Stratégie diagnostique, physiopathologie et analyse de la déformation - 01/01/03

[15-873]
N. Khouri : (Médecin adjoint)
R. Vialle : (Interne des hôpitaux de Paris) 
Service de chirurgie orthopédique et de l'enfant, Fondation hôpital Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014  Paris cedex 14 France
P. Mary : (Praticien Hospitalier)
Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l'enfant, hôpital Armand Trousseau,26 avenue du docteur Arnold Netter, 75571  Paris cedex 12 France
C. Marty : (Praticien Hospitalier)
Service de rééducation neurologique, Unité neuro-orthopédie et scoliose, et GRUBR (Groupe de recherche universitaire de biomécanique rachidienne), hôpital Raymond Poincaré, 92380  Garches  France

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 22
Iconographies 37
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La scoliose idiopathique survient sans cause décelable, chez des enfants en parfaite santé. Il s'agit d'une déformation progressive du rachis dans les trois plans de l'espace, ayant pour conséquences une rotation vertébrale responsable d'une gibbosité et une modification de l'équilibre sagittal du tronc. Le diagnostic de scoliose est facile, par le simple examen du tronc penché en avant qui met en évidence la gibbosité et permet d'éliminer bon nombre d'« attitudes scoliotiques ». La scoliose présente un risque d'aggravation, particulièrement net durant la période de croissance. Durant la puberté, la scoliose peut parfois évoluer rapidement vers une déformation importante, ce qui est fréquemment le cas des scolioses apparues tôt dans l'enfance. Toute scoliose doit donc bénéficier d'une surveillance particulièrement attentive, au minimum deux fois par an, durant toute la période de croissance.



Mots-clés : Scoliose idiopathique, Examen clinique, Gibbosité, Puberté, Croissance

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.