Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Mycétomes - 10/06/11

[8-606-A-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(11)56981-9 
M. Develoux a, , E. Dannaoui b, M. Huerre c
a Laboratoire de parasitologie-mycologie, Hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Laboratoire de parasitologie-mycologie, Hôpital européen Georges Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
c Unité d'histopathologie, Institut Pasteur, 25-28, rue du Docteur-Roux, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les mycétomes sont des infections chroniques des tissus sous-cutanés. Ils font partie des maladies tropicales négligées, frappant des ruraux démunis. Ces dernières années, les mycétomes ont connu un regain d'intérêt et de nombreuses études ont été consacrées à leurs aspects étiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Les agents étiologiques se trouvent dans le milieu extérieur et sont transmis à la suite de traumatismes le plus souvent minimes. Ils peuvent être soit des champignons, soit des bactéries appartenant à l'ordre des actinomycètes. Le diagnostic biologique repose sur la présence de grains qui définissent le mycétome. Le rôle du laboratoire est également de distinguer les actinomycétomes des mycétomes fongiques dont les traitements sont radicalement différents. Si des progrès notables ont été obtenus dans le traitement médical des actinomycétomes, celui des mycétomes fongiques, en revanche, reste décevant et le risque de récidive est élevé après guérison clinique apparente. Trop souvent encore en pays endémique, les patients subissent des interventions chirurgicales mutilantes, voire des amputations dans les cas avancés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mycétomes, Infection sous-cutanée, Mycétome fongique, Actinomycétome


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.