Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

Préface - 28/06/11

Doi : 10.1016/B978-2-84299-912-4.00007-9 
Norman Biga, Pr

On ne peut que se féliciter de la parution prochaine (congrès de la SOFCOT 2010) de ce très intéressant ouvrage regroupant, de façon fort originale, les principaux domaines de pathologie du pied vus sous l’angle conjoint de l’orthopédiatrie et de l’orthopédie d’adultes. Il faut remercier les trois auteurs, Raphaël Seringe, Philippe Wicart et Jean-Luc Besse, d’avoir conçu et mené à son terme cet ambitieux projet, fruit de l’action synergique de deux orthopédiatres et d’un orthopédiste d’adultes réunis par l’excellence de l’expertise et la qualité de l’engagement pédagogique, amplement démontrées par leurs actions au sein de la SOFCOT et de ses sociétés-filles (GEOP et AFCP), ainsi que du Collège d’orthopédie.

L’association à la rédaction des meilleurs spécialistes des deux disciplines confirme l’apport pédagogique et les très nombreux points d’intérêt de ce travail. Parmi ceux-ci, le rétablissement du lien entre «chirurgiens des enfants» et «chirurgiens des adultes» atténue les conséquences de la gestion rigide, sur la seule base de l’état-civil, du secteur d’hospitalisation. Il rappelle à tous l’étymologie de notre discipline et le sens du logo de notre Société.

Ce travail communautaire, au-delà de l’objectif unitaire et normatif en matière de définitions, d’imagerie et de cheminement diagnostique et thérapeutique, rappelle deux autres notions fondamentales. Aux orthopédistes d’adultes, la nécessité de prise en compte, chez les enfants, des mécanismes de croissance à l’origine, certes, de phénomènes de compensation, mais aussi de séquelles anatomiques et fonctionnelles par épiphysiodèse précoce. Aux orthopédiatres, le caractère non inéluctable de la mauvaise tolérance à l’âge adulte des déformations constitutionnelles ou acquises constatées dans l’enfance.

Dès lors, ce travail est susceptible, dans une certaine mesure, d’atténuer et d’éclairer l’inquiétude «structurelle» de l’orthopédiatre en présence d’une imperfection résiduelle post-thérapeutique grâce à l’évaluation, par les orthopédistes d’adultes, de la tolérance à long terme des vices architecturaux présents depuis l’enfance. Ainsi, l’identification des troubles morphostatiques nécessitant une correction précoce modifie la relation bénéfices/risques (plus que jamais d’actualité) et la gestion de la notion de «retour à la normalité» face aux risques de troubles de croissance postchirurgicaux.

L’orthopédiste d’adultes est confronté à la difficulté de prise en charge de patients, adultes jeunes le plus souvent, réclamant, à l’issue d’une action thérapeutique réalisée dans l’enfance, la mise en conformité de leur(s) pied(s) aux canons de la normalité. Une indication chirurgicale rapidement décidée et une correction incomplète comportent le risque de rompre les phénomènes de compensation induits par la croissance et d’aboutir certes à une amélioration cosmétique, mais aussi à une décompensation fonctionnelle gênante (la correction isolée, par exemple, d’un varus de l’arrière-pied via une chirurgie d’ankylose en présence d’une déformation complexe associant varus-équin et verticalisation de M1 aboutissant à une surcharge antéromédiale symptomatique). Dans cette situation, l’évaluation fonctionnelle précise, l’analyse de toutes les composantes de la déformation et l’impératif d’une correction complète dans tous les plans sont les trois règles à ne jamais transgresser.

L’expérience et l’expertise des auteurs a permis, grâce à une collaboration étroite avec les coauteurs, la construction d’un ouvrage à forte portée pédagogique. Ce dernier s’inscrit avec d’autres travaux, dans le courant d’optimisation des moyens de formation des orthopédistes d’enfants ou d’adultes, généralistes ou hyperspécialisés développé par la SOFCOT, ses sociétés-filles et le Collège d’orthopédie. Dans cette perspective de formation globale et non pas ponctuelle purement technicienne, cet ouvrage doit faire partie de la bibliothèque de tout orthopédiste en formation et/ou s’intéressant plus particulièrement au pied.



© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Liste des auteurs
  • Badina Alina, Barbet Patrick, Beck Frédéric, Besse Jean-Luc, Bonnel François, Colombier Jean-Alain, Conti Elvira, Curvale Georges, Denormandie Philippe, Desailly Éric, Descamps Stéphane, Ferre Bruno, Glorion Christophe, Guillaumat Michel, Judet Thierry, Khouri Nejib, Leemrijse Thibaut, Lonjon Guillaume, Loriaut Philippe, Maestro Michel, Mascard Éric, Maynou Carlos, Naudi Stéphane, Odent Thierry, Padovani Jean-Paul, Pansard Erwan, Pejin Zagorka, Pfliger Frédéric, Seringe Raphaël, Tanguy Alain, Thévenin-Lemoine Camille, Topouchian Vicken, Toullec Éric, Tourné Yves, Wicart Philippe
| Article suivant Article suivant
  • Préface
  • Gérard Bollini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

Déjà abonné à ce produit ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.