Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Coqueluche - 01/01/05

[8-017-B-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(05)32701-3 
N. Guiso a, , L. Bassinet b
a Unité Prévention et thérapie moléculaires des maladies humaines, Institut Pasteur, 25, rue du Docteur-Roux, 75724 Paris cedex 15, France 
b Service de pneumologie, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 3
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La coqueluche est une infection respiratoire bactérienne strictement humaine, gravissime pour les nouveau-nés et parfois pour les personnes âgées. Les agents de la maladie sont les bactéries Bordetella pertussis et parapertussis. Ces bactéries extracellulaires, qui sécrètent toxines et adhésines, sont responsables des effets cytopathogènes locaux et systémiques observés lors de la maladie tels la destruction de l'épithélium respiratoire cilié et l'hyperlymphocytose. La vaccination intensive des enfants avec des bactéries tuées a permis la diminution de la mortalité et de la morbidité dans la plupart des pays développés. Cependant, la généralisation de la vaccination a aussi mis en évidence que l'immunité naturelle tout comme l'immunité vaccinale est de durée limitée. On observe à l'heure actuelle dans les populations vaccinées un changement de transmission de la maladie, les adultes contaminant les nourrissons non vaccinés pour qui la maladie peut être mortelle. En raison de ce danger pour les nourrissons, plusieurs pays, dont la France, ont ajouté des rappels vaccinaux pour l'adolescent et l'adulte. La surveillance passe par l'utilisation de diagnostics biologiques spécifiques car la clinique peut être atypique chez les adolescents et adultes anciennement vaccinés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coqueluche, Vaccins à germes entiers, Vaccins sous-unitaires, Adhésines, Toxines

Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.