Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Manifestations articulaires des parasitoses - 01/01/05

[8-003-A-45]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(05)39533-0 
N. Saidenberg-Kermanac'h a, M.-C. Boissier a, O. Bouchaud b,
a Service de rhumatologie, hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny, France et UPRES EA-3408, Faculté Léonard de Vinci, 74, rue Marcel-Cachin, université Paris 13, 93017 Bobigny, France 
b Service des maladies infectieuses et tropicales et Université Paris Nord, hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses

Résumé

Les parasitoses, très fréquentes en pathologie humaine et notamment dans le monde tropical, n'entraînent en revanche que rarement des manifestations rhumatologiques. Celles-ci sont cependant possibles, quoique discutées pour certaines d'entre elles. Ces manifestations articulaires des parasitoses peuvent être, soit en rapport avec la présence intra-articulaire du parasite, soit liées à une inflammation réactionnelle probablement de type immunoallergique, le parasite étant alors à distance des articulations. Dans le mécanisme réactionnel, l'imputabilité du parasite est difficile à affirmer, ce qui explique que cette entité, habituellement appelée rhumatisme parasitaire ou arthrite réactionnelle aux parasites, reste controversée. Les tableaux cliniques sont polymorphes, le plus souvent à type de monoarthrite ou d'oligoarthrite touchant plutôt les grosses articulations des membres inférieurs, notamment le genou, et pouvant alors faire évoquer une spondylarthropathie débutante mais aussi toucher les petites articulations périphériques mimant une polyarthrite rhumatoïde débutante. Le diagnostic est donc difficile mais il faut savoir évoquer la possibilité d'une origine parasitaire devant une atteinte articulaire qui ne fait pas sa preuve, en recherchant un contexte ou des facteurs d'exposition favorisants. En effet, dans certains cas, le traitement spécifique antiparasitaire s'avère efficace.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthrites, Arthrites réactionnelles, Rhumatisme parasitaire, Parasites, Helminthes

Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.