Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Polyarthrite rhumatoïde de l'adulte : traitement - 01/01/06

[14-220-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(06)35154-6 
B. Combe  : Professeur de rhumatologie, praticien hospitalier
Service d'immuno-rhumatologie, CHU de Montpellier, hôpital Lapeyronie, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 23
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La prise en charge diagnostique et thérapeutique de la polyarthrite rhumatoïde (PR) a considérablement évolué au cours des dernières années, du fait de l'utilisation d'une part, de nouveaux traitements (nouveaux traitements de fond, association de traitements de fond, inhibiteurs du tumor necrosis factor [TNF]) mais également d'autre part de nouveaux concepts. Parmi ceux-ci, on peut citer l'adoption de nouvelles approches diagnostiques, la nécessité d'une prise en charge extrêmement précoce des 3 à 6 premiers mois de la maladie, la nécessité d'un contrôle régulier de l'activité clinique fondé sur des indices objectifs et sur la progression radiographique, ou l'utilité de traitements plus « agressifs » précocement. L'objectif est d'induire une rémission clinique et de prévenir la dégradation radiographique. De nombreuses données scientifiques ont soutenu ces concepts. Actuellement, il est nécessaire, d'une part, d'identifier précocement les patients à risque d'évolution vers une PR sévère et, d'autre part, de contrôler très étroitement l'activité et l'évolution de la maladie. Ceci doit permettre d'appliquer aux patients dont l'état évolue le plus rapidement un traitement plus « intensif » tel qu'une association thérapeutique ou une biothérapie, très précocement dans l'évolution de la maladie, afin de limiter la dégradation articulaire et le handicap fonctionnel ultérieur. La prise en charge multidisciplinaire reste néanmoins d'actualité et les moyens thérapeutiques utilisés dans la PR comportent des traitements médicamenteux généraux et locaux, l'information du patient, la réadaptation fonctionnelle et les appareillages, l'approche médicopsychologique et la chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Polyarthrite rhumatoïde, Polyarthrite débutante, Traitement de fond, Anti-tumor necrosis factor, Associations de traitements

Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.