Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Scabiose, pédiculoses et piqûres d'arthropodes - 06/07/12

[8-530-A-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)54692-2 
L. de Gentile a, , Francis Carsuzaa b
a Laboratoire de parasitologie-mycologie, Centre hospitalier universitaire, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 
b Service de dermatologie, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83041 Toulon cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 39
Vidéos 0
Autres 9
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Maladies infectieuses
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les arthropodes appartiennent au règne animal. Ils sont caractérisés par un squelette externe imposant une croissance par mues successives. Un grand nombre d'arthropodes sont impliqués en pathologie humaine en raison, soit de leur rôle de vecteurs d'un agent pathogène, soit de leur comportement parasitaire. Parmi les acariens, Sarcoptes scabiei est l'agent responsable de la gale. Cette maladie dermatologique prurigineuse est connue de très longue date. Les lésions caractéristiques sont composées de la triade prurit-vésicules-sillons, témoins de la présence du parasite. Il existe de nombreuses présentations cliniques atypiques qui peuvent en imposer pour une autre affection dermatologique et faire errer le diagnostic. Ces formes cliniques peuvent être à l'origine d'épidémies dans les établissements de soins ou les collectivités. La prise en charge de la gale nécessite toujours un diagnostic de certitude précoce et la rigueur de la prise de charge incluant le traitement du linge et la recherche des sujets contacts. Les agents des démodécies (Demodex folliculorum et D. brevis) ont une niche écologique très étroite, colonisant le follicule pilaire et les glandes sébacées. Leur rôle pathogène est discuté par certains auteurs. Parmi les insectes, pou et morpion sont bien connus et représentent des nuisances importantes. À côté de ces arthropodes bien connus en pathologie, il en existe de très nombreux autres qui peuvent piquer l'homme et être à l'origine de lésions maculopapuleuses plus ou moins nombreuses et étendues, associées à un prurit. L'origine des lésions est difficile à retrouver si on omet l'enquête épidémiologique incluant l'analyse de l'environnement du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Scabiose, Gale, Pédiculose, Phtiriose, Piqûres d'insectes, Piqûres d'acariens, Arthropodes


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.