Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Scintigraphie de l'appareil locomoteur - 01/01/02

[14-001-Q-10]
Frédéric Paycha : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier
Unité de médecine nucléaire, hôpital Louis Mourier, 178, rue des Renouillers, 92700 Colombes  France
Bruno Richard : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Chef de service, service de médecine nucléaire, hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014  Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 21
Iconographies 17
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur

Résumé

L'exploration scintigraphique du squelette utilise comme traceurs des biphosphonates marqués au technétium 99m (99mTc). Ces molécules se fixent sur les cristaux d'hydroxyapatite et la fixation est plus intense sur les zones qui ont une activité ostéoblastique augmentée. Les images du corps entier, complétées si besoin par des vues centrées ou des tomoscintigraphies (tomographie d'émission monophotonique) reflètent cette répartition du traceur. Les indications de la scintigraphie osseuse sont très larges en pathologie ostéoarticulaire chez l'adulte, mais aussi chez l'enfant. En traumatologie, on souligne la performance de l'examen pour dépister les fractures occultes (fractures de fatigue, fractures par insuffisance osseuse). La scintigraphie osseuse est indiquée dans diverses pathologies bénignes, telles que l'algodystrophie, les arthropathies et enthésopathies inflammatoires, les ostéonécroses, la maladie de Paget. Elle est un examen clé pour le diagnostic des ostéomes ostéoïdes et, en oncologie, elle reste l'examen de base pour dépister et faire le bilan d'extension des métastases osseuses. La scintigraphie aux biphosphonates peut être complétée pour les recherches d'infection par d'autres traceurs comme le gallium 67 ou les polynucléaires marqués au 99mTc. La radiothérapie métabolique des métastases osseuses douloureuses par le strontium 89 ou par le samarium 153 fixé sur un polyphosphonate est à rapprocher de l'usage diagnostique des traceurs osseux.



Mots-clés : scintigraphie osseuse, tomographie d'émission monophotonique (TEMP), biphosphonates, métastases osseuses, fracture de fatigue, algodystrophie, maladie de Paget, ostéonécrose, myélome multiple

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.