Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Contribution of imaging to the diagnosis of optic neuropathies - 09/10/12

Doi : 10.1016/j.neurol.2012.07.012 
A. Tourbah a, , b
a Service de neurologie, faculté de médecine, CHU de Reims, URCA, 45, rue Cognacq-Jay, 51100 Reims, France 
b EA 2027, laboratoire de neuropsychologie et de psychopathologie, Paris-VIII, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis cedex, France 

Service de Neurologie, faculté de médecine, CHU de Reims, URCA, 45, rue Cognacq-Jay, 51100 Reims, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Magnetic resonance imaging is the modality of choice to investigate patients with central nervous system diseases. In patients with optic neuritis, early MRI allows positive and differential diagnosis, and gives arguments for prognosis. The technique should be adapted for the exploration of visual pathways. Inflammatory optic neuritis is characterized by an early signal abnormality within the optic nerve, whereas optic nerve MRI is normal in the early phase of ischemic optic neuropathy. MRI also detects compressive and infiltrative lesions. Meningiomas are characterized by abnormalities within the peri-optical spaces, whereas a global increase in the size of the optic nerve is in favor of a glioma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est l’examen de choix pour l’exploration des affections du système nerveux central. Devant une suspicion de neuropathie optique, l’IRM, pratiquée tôt, permet d’orienter le diagnostic positif et différentiel, et fournit des éléments pronostiques. La technique doit être adaptée à l’exploration des voies visuelles. La mise en évidence d’un hypersignal du nerf optique oriente vers une neuropathie optique inflammatoire, alors que l’IRM précoce est habituellement normale si le mécanisme est ischémique. L’IRM peut révéler par ailleurs des lésions compressives ou infiltrantes. Les méningiomes sont caractérisés par des anomalies des espaces péri-optiques, alors qu’une augmentation globale de la taille du nerf optique et des espaces péri-optiques oriente vers un gliome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : MRI, Optic nerve, Inflammatory, Compressive, Infiltrative

Mots clés : IRM, Nerf optique, Inflammatoire, Compressive, Infiltrante


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 10

P. 702-705 - octobre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atypical forms of optic neuritis
  • J. de Seze
| Article suivant Article suivant
  • Neuropathies optiques héréditaires
  • D. Milea, C. Verny

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.