Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypercalciurie - 22/10/12

[14-027-P-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(12)58982-5 
H. Boulanger a, b, M. Flamant a, c,
a Service de physiologie, explorations fonctionnelles, Hôpital Bichat, AP-HP, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris, France 
b Service de néphrologie-hémodialyse, Clinique de l'Estrée, Stains, France 
c Université Denis-Diderot, Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

L'hypercalciurie est une anomalie métabolique fréquente définie par une excrétion urinaire de calcium supérieure à 4 mg/kg par 24 heures. Elle est parfois secondaire (hyperparathyroïdie, surdosage en vitamine D, sarcoïdose, cancer, immobilisation, carence estrogénique), mais le plus souvent idiopathique. Elle expose au risque de maladie lithiasique rénale (formation de calculs urinaires, néphrocalcinose, insuffisance rénale) et d'ostéoporose. En l'absence de cause clairement identifiée ou de facteur alimentaire évident, il peut être utile d'effectuer un test de charge calcique après régime pauvre en calcium, afin d'en déterminer l'origine primitivement digestive, rénale ou osseuse. Le traitement de l'hypercalciurie secondaire repose sur la correction de sa cause si celle-ci est curable. En cas d'hypercalciurie idiopathique, la prise en charge thérapeutique repose sur l'obtention d'une diurèse abondante, l'éviction des apports excessifs en calcium, la restriction des apports protidosodés et l'utilisation des diurétiques thiazidiques. Le régime pauvre en calcium doit en revanche être évité en raison du risque de déminéralisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Calciurie, Parathormone, Lithiase, Ostéoporose, Hypercalciurie idiopathique


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Manifestations osseuses des mastocytoses
  • M. Biosse-Duplan, M.-C. de Vernejoul
| Article suivant Article suivant
  • Ostéonécroses non traumatiques des épiphyses de l'adulte
  • P. Hernigou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.