Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Maladie de Lyme - 01/01/95

[14-211-A-10]
Claude Laurent Benhamou : Praticien hospitalier, responsable du pôle d'activité rhumatologie
Jean Bernard Gauvain : Praticien hospitalier
Dominique Tourlière : Assistante des Hôpitaux
Eric Lespessailles : Assistant des Hôpitaux
Pôle d'activité rhumatologie, hôpital de la Source, BP 6709, 45067  Orléans cedex 2 France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

En 1977, Steere, Malawista et coll, alertés par des familles de malades, rapportaient une épidémie d'arthrites juvéniles dans la petite ville rurale de Lyme (Connecticut) aux Etats-Unis [50], et lui donnaient le nom d' « arthrite de Lyme ». Les données épidémiologiques leur permirent d'incriminer un agent vecteur : la tique Ixodes dammini, portée par des cervidés présents en abondance dans cette région. Cette transmission par les tiques, la description de cas survenus chez des adultes, la possibilité d'atteintes extra-articulaires cutanées ou neurologiques, les a amenés à s'intéresser à des publications françaises anciennes portant sur les méningoradiculites après piqûres de tiques, décrites dès 1922 par Garin et Bujadoux. On a alors rapproché de l'arthrite de Lyme, l'erytema chronicum migrans (ECM) qui peut la précéder, et les méningoradiculites après piqûres de tiques. Si cette atteinte neurologique reste la manifestation la plus fréquente en France, des observations d'arthrites « de Lyme » ont été également rapportées, la tique responsable en Europe étant en général Ixodes ricinus.

Par la suite, en 1982, l'agent responsable a été isolé par Burgdorfer [16]. Du genre des Borrelia, il a été nommé Borrelia burgdorferi (fig. 1), germe sensible aux antibiotiques, particulièrement aux bêtalactamines.

La connaissance de l'agent causal a permis d'insister sur les formes tardives et d'en mieux comprendre la pathogénie . L'aspect de la maladie n'est pas exactement le même aux Etats-Unis et en Europe : en France, les arthrites paraissent plus rares, en particulier les arthrites chroniques [27]. A l'inverse, aux Etats-Unis, les méningoradiculites sont moins fréquentes. Ces divergences sont probablement liées à des différences antigéniques entre les souches de B burgdorferi américaines et européennes. B burgdorferi stricto sensu est la seule espèce identifiée aux Etats-Unis, et est associée essentiellement aux formes articulaires [39]. En Europe, les souches pathogènes identifiées sont plus variées : les espèces principales sont B burgdorferi stricto sensu, mais aussi B garinii et B afzelii [39] ; les deux dernières étant respectivement associées de façon préférentielle aux manifestations neurologiques, et aux manifestations cutanées chroniques [7]. Etant donné la symptomatologie très variable des syndromes observés, on emploie volontiers actuellement le terme de borréliose de Lyme.

Plan



© 1995  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.