Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ostéoarthropathies nerveuses - 01/01/99

[14-285-A-10]
Jean-Marie Berthelot : Praticien hospitalier
Service de rhumatologie 
Marc-Antoine Pistorius : Praticien hospitalier
Service de médecine interne 
Centre hospitalier universitaire de Nantes, hôpital de l'Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 01 France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 17
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur

Résumé

La nosologie des ostéoarthropathies nerveuses (OAN) se chevauche trop avec celle des acropathies ulcéromutilantes (AUM) et des fractures pathologiques pour qu'un système de critères diagnostiques ait pu s'imposer pour les distinguer entre elles ou des pathologies frontières que constituent certaines arthropathies dégénératives hypertrophiques, ou certaines arthropathies « nerveuses » sans neuropathies sous-jacentes identifiables. Le diabète reste la première cause d'OAN (du moins dans les pays riches) (de 0,15 à 3 % des diabétiques). En revanche, les neuropathies alcooliques non carentielles restent en Europe la première des étiologies des AUM. Si leur pathogénie combine des facteurs traumatiques et vasculaires, le rôle de facteurs trophiques pourrait être primordial. Il pourrait s'agir du relargage anormal par certaines fibres nerveuses pathologiques de facteurs de croissance ou cytokines régulant le turn-over osseux et/ou le débit sanguin local. Le traitement des OAN et des AUM reste difficile, car requérant une participation totale du patient, tant pour la prise en charge de l'affection neurologique causale, que pour le respect des très longues périodes de mise au repos des articles touchés. Le diagnostic différentiel reste dominé, du moins chez les diabétiques, par l'ostéomyélite septique, ce diagnostic ne pouvant parfois être infirmé que par la biopsie.

Plan



© 1999  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.