Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe - 01/01/00

[15-300-A-10]
Jean-Luc Clément : Praticien hospitalier, chef de service
Service d'orthopédie pédiatrique et de chirurgie des scolioses, hôpital Lenval pour enfants malades, 57, avenue de la Californie, 06200 Nice  France
Bernard Herbaux : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l'enfant, hôpital Jeanne de Flandre, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille  France
Jean-Paul Padovani : Praticien hospitalier
Service d'orthopédie pédiatrique, hôpital Necker-Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur

Résumé

Les aplasies et hypoplasies du tibia et du péroné sont des ectromélies longitudinales interne ou externe, dont la fréquence est estimée à 1/10 000 naissances. L'aplasie tibiale est le plus souvent une agénésie complète sans articulation du genou ni cheville. Le pied est en varus équin. L'opération de Brown a été proposée pour reconstruire un tibia à partir du péroné, mais ne semble pas donner les résultats attendus. L'hypoplasie tibiale comporte, le plus souvent, une extrémité supérieure ossifiée ou cartilagineuse. La qualité du genou est variable. L'inégalité de longueur est souvent sévère. La chirurgie de reconstruction consiste à tibialiser le péroné, à reposer le pied et à allonger le membre. Elle ne semble indiquée que si le genou est de bonne qualité. L'aplasie ou l'hypoplasie péronière comporte une incurvation et un raccourcissement tibial avec un pied en valgus équin. Le fémur est souvent malformé. Si l'inégalité de longueur n'est pas trop importante, on peut réaliser une reposition du pied et une chirurgie d'allongement progressif. Si l'inégalité est importante, l'amputation du pied et la prothèse de jambe assurent un résultat fonctionnel rapide et constant.



Mots-clés : malformation congénitale, aplasie, agénésie, hypoplasie, tibia, péroné

Plan



© 2000  Elsevier, Paris. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.