Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Thérapeutique des infections à staphylocoques - 21/01/14

[8-007-B-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(13)61373-3 
E. Batard a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Boutoille a, c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Lepelletier a, d : Professeur des Universités, praticien hospitalier, J. Caillon a, e : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, G. Potel a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Université de Nantes, EA3826, Thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections, Faculté de médecine, 1, rue Gaston-Veil, 44000 Nantes, France 
b Service des urgences, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
c Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
d Unité de gestion du risque infectieux, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 
e Laboratoire de bactériologie, CHU de Nantes, 44093 Nantes cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le traitement des infections staphylococciques repose sur l'antibiothérapie et sur la prise en charge des corps étrangers et dispositifs médicaux auxquels ces infections peuvent être associées. Les antibiotiques préférentiels sont les pénicillines M, et les glycopeptides en cas de résistance aux pénicillines M. La résistance de Staphylococcus aureus aux antibiotiques a connu des évolutions significatives au cours des dernières années. La résistance de S. aureus aux pénicillines M a diminué au cours des années 2000 dans les hôpitaux français, et il n'est pas constaté en France d'épidémie de S. aureus résistant à la méticilline (SARM) communautaires, contrairement aux États-Unis. La résistance de S. aureus aux glycopeptides reste très rare. D'une façon générale, les isolats cliniques de staphylocoques à coagulase négative sont plus souvent résistants aux antibiotiques, et certaines de ces résistances (pénicillinesM par exemple) ont augmenté au cours des dernières années. Les infections ostéoarticulaires sont préférentiellement traitées par des antibiotiques à bonne diffusion osseuse (en particulier, fluoroquinolones, clindamycine, acide fusidique, rifampicine). La rifampicine est particulièrement utile dans les infections osseuses sur matériel. Le linézolide est une alternative intéressante en cas de résistances multiples, mais son utilisation au long cours est limitée par sa toxicité. De nouvelles molécules ont été plus récemment développées (daptomycine, télavancine, ceftaroline), dont les indications restent assez limitées, et peuvent être utiles en recours. La décontamination du portage de SARM a des indications très ciblées dans certaines filières de soins. Les mesures d'hygiène sont primordiales pour éviter la transmission croisée de souches multirésistantes de S. aureus. L'utilisation raisonnée des antibiotiques, et en particulier celle des fluoroquinolones, a également un rôle dans la prévention de la colonisation et de l'infection à SARM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Staphylococcus aureus, Staphylocoque à coagulase négative, Méticilline, Glycopeptides


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infections à staphylocoques : aspects physiopathologiques, bactériologiques et cliniques
  • M. Brière, D. Boutoille, J. Caillon, G. Potel, E. Batard
| Article suivant Article suivant
  • Infections à pneumocoques
  • C. Janoir, E. Varon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.