S'abonner

Modélisation de l’épithélium bronchique dans la bronchopneumopathie chronique obstructive par les cellules souches pluripotentes induites humaines - 03/04/20

Modelling the bronchial epithelium in chronic obstructive pulmonary disease using human induced pluripotential stem cells

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.02.003 
M. Fieldès a, , E. Ahmed a, b, C. Bourguignon a, J. Mianné a, C. Vernisse c, A. Fort b, I. Vachier b, A. Bourdin b, c, S. Assou a, J. De Vos a
a IRMB (Institut de Médecine Régénératrice et de Biothérapies de Montpellier), UMR 1183, CHU Montpellier, Montpellier, France 
b Département de Pneumologie, CHU Montpellier, Montpellier, France 
c PhyMedExp, Université de Montpellier, Inserm U1046, CNRS UMR 9214, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une atteinte chronique des voies aériennes distales caractérisée par une destruction irréversible des bronchioles terminales. Bien que les mécanismes physiopathologiques demeurent incompris à ce jour, l’épithélium bronchique semble être le chef d’orchestre de la maladie. De récentes études ont montré l’existence de différentes trajectoires de la maladie incluant dans la moitié des cas une origine pédiatrique. La modélisation de la BPCO constitue donc un enjeu majeur mais les modèles actuels sont imparfaits. La différenciation des cellules souches pluripotentes induites humaines (hiPSC) en épithélium bronchique représente un nouvel outil pour étudier les racines pédiatriques de la maladie et identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is a chronic lung disease leading to irreversible destruction of the terminal bronchioles. Although the precise patho-physiological mechanisms remain to be elucidated, the bronchial epithelium seems to play a pivotal role in the disease. Recent studies have highlighted a great heterogeneity among COPD patients, with various disease courses including, in about half the cases, an origin in childhood. Modelling of COPD is a major goal but currently available models are imperfect. Our work aims to create a new in vitro cellular model to study the pathology of the disease. The differentiation of human induced pluripotential stem cells (hiPSCs) in bronchial epithelium is a step towards a better understanding of the developmental origin and the identification of new therapeutic targets.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Cellule souche pluripotente induite humaine, Différenciation dirigée, Épithélium bronchique

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, Human induced pluripotential stem cells, Directed differentiation, Bronchial epithelium


Plan


© 2020  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 3

P. 197-200 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractérisation du rôle protecteur de l’érythropoïétine dans un modèle murin d’agression pulmonaire aiguë
  • C.H. Yegen, L. Haine, D. Marchant, E. Boncoeur, N. Voituron
| Article suivant Article suivant
  • La mitochondrie du muscle lisse bronchique : une nouvelle cible thérapeutique dans l’asthme?
  • P. Esteves, A. Celle, P. Berger, T. Trian

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;