Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la prescription des plans d’actions d’asthme par les médecins d’Aquitaine - 09/06/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2015.10.001 
S. Eguienta a, b, c, , M. Fayon a, b
a Service de pneumologie pédiatrique, hôpital des Enfants, CHU de Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 
b Centre d’investigation clinique (CIC 0005), hôpital des Enfants, CHU de Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 
c Unité d’allergologie, service de médecine interne, hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Malgré les recommandations préconisant l’utilisation de plans d’actions personnalisés écrits (PAPE) en cas d’asthme, leur utilisation reste faible.

Objectifs

Déterminer la proportion de prescripteurs de PAPE en Aquitaine, recenser les différents PAPE utilisés, leur mode de prescription en fonction des caractéristiques démographiques des prescripteurs et recueillir les attentes des médecins afin d’élaborer un PAPE-type.

Méthode

Enquête épidémiologique prospective réalisée en 2013–2014. Nous avons interrogé l’ensemble des pneumologues, pneumo-pédiatres et allergologues en charge de patients asthmatiques par le biais de questionnaires informatisés sur leurs pratiques de prescription de PAPE.

Résultats

Au total, 59/143 praticiens (41 %) (âge moyen : 47±10ans) ont participé à l’étude. Au total, 41/59 (70 %) utilisaient des PAPE (12 types différents, de contenu très inhomogène), basés plus souvent sur les symptômes uniquement. Par rapport aux non-prescripteurs, les prescripteurs étaient plus jeunes, de sexe féminin, exerçant en Gironde, d’activité mixte hospitalière et libérale, de formation de pneumo-pédiatrie/pneumologie. La sévérité de l’asthme avait peu d’influence sur la prescription de PAPE.

Conclusion

En Aquitaine, l’utilisation de PAPE demeure insuffisante, avec une grande disparité de pratiques. Les médecins les plus jeunes et spécialisés en font le plus usage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Although guidelines recommend the prescription of written asthma action plans (WAAP), their use remains limited.

Methods

A prospective survey was performed from 2013 to 2014. We interviewed respiratory physicians, paediatric respiratory physicians and allergologists taking care of asthmatic patients and practicing in the Aquitaine region of France, using computerized questionnaires, regarding their everyday practice in the use of WAAP.

Results

A total of 59/143 (41%) clinicians, with a mean age of 47 years, participated in the study. A total of 41/59 (69.5%) were using a WAAP (12 different models with very inhomogeneous contents, mostly targeting symptoms only). WAAP prescribers were younger than non-prescribers, were more often female, working mostly in the Gironde area, with mixed hospital and private-based activity, and were paediatric-respiratory physicians or respiratory physicians. The severity of asthma had little influence on WAAP prescriptions.

Conclusion

In the Aquitaine region, prescription of WAAPs remains inadequate and shows large disparities. WAAP users are mostly younger female specialists.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plan d’actions, Asthme, Enfant, Adulte, Prescription

Keywords : Action plan, Asthma, Child, Adult, Prescription


Plan


© 2015  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 365-376 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement et validation d’outils de mesure des connaissances du patient : le modèle du Questionnaire de connaissances sur l’asthme destiné aux patients adultes (QCA-PA)
  • D. Beaurivage, M.-E. Boulay, E. Frenette, L.-P. Boulet
| Article suivant Article suivant
  • Un angiosarcome mimant une embolie pulmonaire récidivante
  • C. Goyard, O. Sanchez, G. Mourin, S. Mussot, A. Boudjemaa, V. de Montpreville, G. Meyer, A. Ferre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.