Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un angiosarcome mimant une embolie pulmonaire récidivante - 09/06/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2015.07.001 
C. Goyard a, O. Sanchez a, b, G. Mourin a, b, S. Mussot c, A. Boudjemaa d, V. de Montpreville e, G. Meyer a, b, A. Ferre a, b,
a Service de pneumologie et soins intensifs, hôpital européen Georges-Pompidou, 75015 Paris, France 
b Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, 75006 Paris, France 
c Service de chirurgie thoracique, vasculaire et transplantation cardio-pulmonaire, centre chirurgical Marie-Lannelongue, 92350 Le Plessis-Robinson, France 
d Service de pneumologie, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 94010 Créteil, France 
e Service d’anatomie et de cytologie pathologiques, centre chirurgical Marie-Lannelongue, 92350 Le Plessis-Robinson, France 

Auteur correspondant. Unité de soins intensifs de pneumologie, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le sarcome artériel pulmonaire est une pathologie rare dont les symptômes ne sont pas spécifiques. La présentation clinique et radiologique peut mimer une embolie pulmonaire avec hypertension pulmonaire post-embolique. Sa prise en charge est essentiellement chirurgicale mais le pronostic de cette pathologie reste sombre.

Observation

Nous rapportons le cas d’un patient dont la présentation initiale était celle d’une embolie pulmonaire. L’évolution clinique était défavorable sous traitement par anti-vitamine K bien conduit avec une extension des images endovasculaires et une majoration de l’hypertension pulmonaire. Les résultats suspects de la tomographie par émission de positons avaient permis d’orienter le diagnostic vers un sarcome artériel pulmonaire, confirmé lors de la prise en charge chirurgicale. Cependant, l’évolution était défavorable, conduisant au décès du patient.

Conclusion

Ce cas conforte l’idée que les présentations cliniques et scanographiques du sarcome artériel pulmonaire et de l’hypertension pulmonaire post-embolique sont similaires. La tomographie par émission de positons est un examen potentiellement intéressant pour distinguer ces deux diagnostics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Pulmonary artery sarcoma is a rare disease with non-specific symptoms. The clinical and radiological presentation can mimic pulmonary embolism with chronic thromboembolic pulmonary hypertension. Management is essentially surgical but the prognosis remains poor.

Case report

A patient presented with symptoms of pulmonary embolism. Despite vitamin K antagonist therapy, he suffered from extension of the endovascular defects and his pulmonary hypertension increased. Suspicious results of positron emission tomography suggested the diagnosis of pulmonary artery sarcoma that was confirmed by surgery. However, the outcome was unfavourable, leading to death of the patient.

Conclusion

This case reinforces the idea that the clinical and tomodensitometric presentations of pulmonary arterial sarcoma and chronic thromboembolic pulmonary hypertension are similar. The positron emission tomography seems to be a key to distinguishing these two diagnoses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Embolie pulmonaire, Sarcome, Tomographie par émission de positons

Keywords : Pulmonary embolism, Sarcoma, Positron emission tomography


Plan


© 2015  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 377-382 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la prescription des plans d’actions d’asthme par les médecins d’Aquitaine
  • S. Eguienta, M. Fayon
| Article suivant Article suivant
  • Schwannomes kystiques du médiastin développés au dépend du nerf vague
  • J. Dahdah, P. Validire, M. Grigoroiu, S. Lenoir, D. Gossot, J.-B. Stern

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.