Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Micropolyangéite, syndrome d’emphysème des sommets et fibrose pulmonaire des bases - 09/06/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2015.07.007 
S. M'Saad a, , K. Kammoun b, d, I. Yangui a, H. Fourati c, W. Feki a, F. Marouen a, E. Daoud c, S. Kammoun a
a Service de pneumo-allergologie, CHU Hédi-Chaker, faculté de médecine de Sfax, route al Ain, Km 0,5, 3029 Sfax, Tunisie 
b Service de néphrologie, CHU Hédi-Chaker, faculté de médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 
c Service d’imagerie médicale, CHU Hédi-Chaker, faculté de médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 
d Unité de pathologie rénale, UR 12ES14, faculté médecine de Sfax, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’emphysème des sommets et fibrose pulmonaire des bases combinés (SEF) est une entité rare survenant le plus souvent dans un contexte de tabagisme et/ou de connectivites. En revanche, l’association avec les vascularites demeure encore anecdotique.

Observation

Il est rapporté le cas d’un SEF chez un homme âgé de 44ans, petit fumeur et sans autre antécédent significatif. Le patient se présentait pour fièvre, toux traînante avec dyspnée d’effort aboutissant progressivement à un tableau d’insuffisance respiratoire aiguë. La tomodensitométrie thoracique montrait l’association d’un emphysème avec des opacités pulmonaires en verre dépoli bilatérales. Trois ans après, se développaient une fibrose pulmonaire en rayon de miel avec une micropolyangéite se manifestant par une glomérulonéphrite extra-capillaire et justifiant l’instauration d’un traitement immunosuppresseur associé à une corticothérapie systémique. Après une période de stabilisation de 6années, le patient a développé une insuffisance respiratoire chronique avec hypertension pulmonaire modérée imposant une oxygénothérapie de longue durée avec une ventilation non invasive à domicile.

Conclusion

Ce type d’association suggère que les maladies auto-immunes, dont la micropolyangéite, pourraient jouer un rôle pathogénique commun dans le développement des lésions du SEF.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Combined pulmonary fibrosis and emphysema (CPFE) is a rare entity of unknown etiology. It usually occurs in the context of smoking and, less commonly, connective tissue disease. However, it has been rarely previously described in the context of vasculitis.

Observation

We report a case of CPFE occurring in a 44-year-old man, who was a light smoker without any previous medical history. He presented with fever, chronic cough and breathlessness that progressively evolved to acute respiratory failure. At the initial evaluation, CT scan showed emphysema and patchy bilateral areas of ground-glass opacity. Three years later, the patient simultaneously developed a honeycomb fibrosis and a microscopic polyangiitis with renal involvement justifying the introduction of an immunosuppressive treatment in combination with high dose of systemic corticosteroids. After a stabilization period of 6years, the patient gradually developed chronic respiratory failure with moderate pulmonary hypertension requiring long-term oxygen therapy and nocturnal non-invasive ventilation.

Conclusion

The association of microscopic polyangiitis to CFPE suggests that autoimmune diseases may have a common pathogenic role in the development of emphysematous and fibrotic lesions in CPFE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’emphysème des sommets et fibrose pulmonaire des bases, Vascularite, Opacités en verre dépoli, Micropolyangéite, Anticorps anti-myéloperoxydase

Keywords : Combined pulmonary fibrosis and emphysema, Vasculitis, Ground-glass opacity, Microscopic polyangiitis, Antimyeloperoxidase antibodies


Plan


© 2015  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 391-396 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Convulsion tardive après instillation de lidocaïne pour bronchoscopie
  • E. Gaïes, N. Jebabli, M. Lakhal, A. Klouz, I. Salouage, S. Trabelsi
| Article suivant Article suivant
  • Asthme sévère mal contrôlé de sujets de plus de 75 ans : traitement par omalizumab
  • P. Romand, E. Kelkel, C. Saint-Raymond, N. Glas, D. Caillaud, G. Devouassoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.