Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation de la cone beam computed tomography en chirurgie vidéo-thoracoscopique : étude de faisabilité - 09/06/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.04.017 
Simon Rouze 1, 2, 3, , Bertrand de Latour 1, 2, 3, Erwan Flécher 1, Julien Guihaire 1, Miguel Castro 2, 3, Romain Corre 4, Pascal Haigon 2, 3, Jean-Philippe Verhoye 1, 2, 3
1 Université de Rennes 1, LTSI, 35000 Rennes, France 
2 Inserm, U1099, 35000 Rennes, France 
3 Département de chirurgie thoracique et cardiovasculaire, CHU Pontchaillou, 35000 Rennes, France 
4 Département de pneumologie, CHU Pontchaillou, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Avec le développement des programmes de dépistage du cancer broncho-pulmonaire par le biais des scanners low-dose, le nombre de nodules pulmonaires d’histologie indéterminée est amené à croître de manière considérable. Or, la vidéo-thoracoscopie est un outil crucial dans l’obtention de l’histologie de ces lésions. Les méthodes de guidage des nodules en vidéo-thoracoscopie restent majoritairement invasives, avec des taux de complications non négligeables. L’objectif de ce travail est dévaluer l’utilisation de la cone beam computed tomography (CBCT) en aide à la localisation de nodules pulmonaires en vidéo-thoracoscopie.

Matériels et méthodes

Les patients inclus étaient âgés de plus de 18ans. Ils devaient présenter des lésions pulmonaires uniques ou multiples d’une taille allant de 5 à 20mm. Ces lésions étaient identifiées en préopératoire grâce à un scanner. La procédure, réalisée sous anesthésie générale, débutait par l’introduction des trocarts de chirurgie et la création d’un pneumothorax. Ensuite était réalisée une acquisition en CBCT. Sur ces acquisitions CBCT était identifiée la lésion, puis segmentée. Puis, grâce à la réalisation de scopie sur laquelle était projetée la segmentation en réalité augmentée, le nodule était localisé pendant la vidéo-thoracoscopie.

Résultats

Huit patients ont été inclus (âge moyen 61±11,7ans) : 7 patients avaient une lésion isolée et un patient 2 lésions (taille moyenne 13,2±5,1mm). Leur profondeur moyenne était de 21,4±10,7mm. Quatre patients ont eu un wedge associé à un curage ganglionnaire. Deux patients ont eu un wedge suivi d’une lobectomie complémentaire et curage ganglionnaire (lésion pulmonaire primitive). Un patient a eu un wedge du lobe supérieur et une lobectomie inférieure et curage ganglionnaire.

La durée opératoire moyenne était de 100,6±36,7min. Tous les nodules ont été identifiés sur les acquisitions CBCT. La segmentation des lésions a pu être réalisée dans tous les cas. Tous les nodules ont été repérés en peropératoire grâce à la réalité augmentée. Le temps de fluoroscopie moyen était de 132±55s. Le temps moyen de la procédure de localisation était de 11,8±3,8min.

Conclusion

Le CBCT est donc une méthode faisable pour localiser les nodules pulmonaires lors d’une vidéo-thoracoscopie. Nos résultats tendent à prouver qu’il s’agit d’une méthode rapide et efficace, même s’ils doivent être complétés par une étude complémentaire réalisée avec un plus large effectif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 416 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une cause rare de lâcher de ballons pulmonaires : la granulomatose lymphomatoïde
  • T. Georges, C. Sagan, H. Maisonneuve, J.P. Arigon, A. Bizieux-Thaminy
| Article suivant Article suivant
  • Fibrose pulmonaire idiopathique et syndrome myélodysplasique : soins palliatifs ?
  • Fanny Thépault, Thierry Lamy, Yannick Le Guen, Catherine Meunier, Philippe Delaval, Stéphane Jouneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.