Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relation entre cancer bronchique primitif et consommation tabagique. Résultats de l’étude KBP-2010-CPHG du Collège des pneumologues des hôpitaux généraux - 21/09/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2015.09.008 
D. Coëtmeur a, , G. Leveiller a, V. Frappat b, M. Martin c, M. Peureux d, S. Dehette e, M. Carbonnelle f, C. Dayen g, D. Debieuvre h, M. Grivaux i
a Service de pneumologie et d’oncologie thoracique, hôpital Yves-Le-Foll, 10, rue Marcel-Proust, 22027 Saint-Brieuc cedex 1, France 
b Service de pneumologie, centre hospitalier Métropole Savoie, 73000 Chambéry, France 
c Service de pneumologie, centre hospitalier d’Angoulême, 16959 Angoulême, France 
d Service de pneumologie, hôpital Jacques-Monod, centre hospitalier Le Havre, 76290 Montivilliers, France 
e Service de pneumologie, centre hospitalier Compiègne-Noyon, 60200 Compiègne, France 
f Service de pneumologie, centre hospitalier Auban-Moët, 51205 Epernay, France 
g Service de pneumologie, centre hospitalier de Saint-Quentin, 02321 Saint-Quentin cedex, France 
h Service de pneumologie, hôpital Émile-Muller, 68070 Mulhouse, France 
i Service de pneumologie, centre hospitalier de Meaux, 77104 Meaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le Collège des pneumologues des hôpitaux généraux a mené une étude prospective multicentrique sur tous les cancers bronchiques primitifs diagnostiqués en 2010 suivis dans les hôpitaux généraux. Cette publication compare les caractéristiques des patients et de leur tumeur en fonction du tabagisme.

Méthodes

Cent quatre services de pneumologie ont inclus 7051 patients adultes. Un questionnaire standardisé était complété au diagnostic. Un comité scientifique vérifiait l’exhaustivité des inclusions.

Résultats

Seuls 10,9 % des patients étaient des jamais-fumeurs, 89,1 % des fumeurs (actifs ou ex-fumeurs). Respectivement, 3,7 %, 10,7 %, et 85,6 % des fumeurs fumaient/avaient fumé 1–10, 11–20, et >20 paquets-années. La durée du tabagisme était de 37,5ans (moyenne). Les ex-fumeurs avaient arrêté depuis 14,8ans. Seuls 20,7 % des jamais-fumeurs déclaraient avoir été exposés au tabagisme passif. Des différences significatives étaient observées entre jamais-fumeurs et fumeurs (p<0,0001) sur le sexe (femme : 69,8 % vs 18,8 %), l’âge (moyenne : 70,7ans vs 64,9ans), le stade (IV : 70,8 % vs 58,7 %), l’histologie (adénocarcinome : 68,5 % vs 42,6 %), la recherche (51,4 % vs 28,0 %) et la présence (37,0 % vs 4,6 %) d’une mutation EGFR. Ces différences étaient proportionnelles à la consommation tabagique.

Conclusions

Cette étude confirme les différences entre jamais-fumeurs et fumeurs et montre l’impact du niveau de la consommation tabagique notamment sur l’histologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The Collège des Pneumologues des Hôpitaux Généraux has performed a prospective multicentre epidemiological study which aims to describe the baseline characteristics of all new cases of primary lung cancer histologically or cytologically diagnosed in 2010 and followed-up in the respiratory department of general hospitals. The present publication compares the characteristics of these presentations according to their smoking history.

Methods

Seven thousand and fifty-one adult patients were included from 104 respiratory departments. A standardized form was completed at diagnosis and a steering committee checked the completeness of inclusion.

Results

Only 10.9% of patients were never-smokers and 89.1% ever-smokers (i.e., current or former smokers). Respectively, 3.7%, 10.7% and 85.6% of ever-smokers consumed/had consumed 1–10, 11–20, and >20 pack-years. Mean smoking duration was 37.5 years. Former smokers had stopped smoking on average 14.8 years previously. Only 20.7% of never-smokers reported that they had been exposed to tobacco smoke passively. At diagnosis, statistically significant differences were found between never- and ever-smokers (P<0.0001) for sex (women: 60.8% vs 18.8%), age (mean: 70.7 years vs 64.9 years), stage (IV: 70.8% vs 58.7%), histology (adenocarcinoma: 68.5% vs 42.6%), EGFR mutation exploration (51.4% vs 28.0%) and positivity (37.0% vs 4.6%). Differences between never- and ever-smokers rose with increasing tobacco consumption.

Conclusions

This study confirms that differences exist between never- and ever-smoker patients presenting with primary lung cancer and shows the impact of the level of tobacco consumption, in particular on histology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Étude épidémiologique, France, Cancer bronchique primitif, Consommation de tabac, Tabagisme

Keywords : Epidemiologic study, France, Primary lung cancer, Smoking, Tobacco consumption


Plan


 Une partie des résultats de cette étude a été présentée sous forme de communication affichée lors du congrès 2014 de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) : Coëtmeur D, Briens E, Perrin C, et al. Lung cancer characteristics in 762 never- and 6246 ever-smoker patients : Study KBP-2010 CPHG. J Clin Oncol 2014;32:A1582.


© 2015  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 7

P. 583-593 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’exercice physique chez les patients atteints de mucoviscidose : revue systématique
  • C. Le Gal, L. Vandervelde, W. Poncin, G. Reychler
| Article suivant Article suivant
  • Difficultés et limites dans la conduite d’une étude translationnelle en oncologie thoracique. Un exemple pratique
  • A.-P. Meert, L. Ameye, N. Leclercq, M. Paesmans, M. Remmelink, J.-P. Sculier, T. Berghmans

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.