Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets des particules fines sur les cellules épithéliales bronchiques - 14/11/16

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.02.010 
R. Aloui c, F. Magne a, b, G. Devouassoux a, b, J. Deverchere a, P. Ritter d, A. Bentaher a, Y. Pacheco a, , c
a Inserm U1111, CNRS UMR5308, inflammation et immunité de l’épithélium respiratoire, faculté de médecine et de Maïeutique Lyon Sud - Charles-Mérieux, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite, France 
b Service de pneumologie, hôpital de la Croix-Rousse, 69000 Lyon, France 
c Service de pneumologie, centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
d Direction de l’écologie urbaine, mairie de Lyon, 69205 Lyon cedex 01, France 

Auteur correspondant. Unité Inserm U1111, centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69921 Oullins cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’air contient de nombreux polluants dont des particules solides. Les cellules épithéliales bronchiques humaines (CEBH) occupent une fonction clé lors de l’inhalation de ces toxiques. Dans un système de culture cellulaire de CEBH, nous avons évalué les effets de différentes fractions particulaires de l’air lyonnais sur la viabilité et la croissance des cellules et la production des médiateurs inflammatoires IL-8 et TGF-β.

Méthode

Les particules d’air ont été collectées dans la ville de Lyon (France) par filtration de l’air et impaction sur des filtres placés sur des têtes de prélèvement de microbalance à élément conique oscillant. Différentes fractions de particules de diamètre défini ont été préparées. Les CEBH ont été exposées à des concentrations variables de ces fractions.

Résultats

La survie des CEBH n’a pas été altérée après 48heures de culture en présence de particules polluantes. Un effet inhibiteur dose-dépendant sur la croissance cellulaire a été observé pour toutes les fractions particulaires. Les fractions de particules, en fonction de leurs diamètres et/ou concentrations, ont entraîné une augmentation de la sécrétion de TGF-ß et d’IL-8.

Conclusion

Les fractions particulaires ont un effet inhibiteur sur la croissance cellulaire et une activité pro-inflammatoire sur les CEBH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Ambient air contains a variety of pollutants including solid particles. Human bronchial epithelial cells (HBEC) play a key role following inhalation of these toxic particles. In a cell culture system of HBEC, we investigated the effects of several fractions of Lyons air-derived particles on cell viability/proliferation and production of the inflammatory mediators IL-8 and TGF-β.

Methods

Air particles were collected in Lyon (France) by filtration of the air and impaction on filters located on a tapered element oscillating microbalance. Several diameter-based fractions of particles were prepared. HBEC were then exposed to different concentrations of these fractions.

Results

HBEC survival was not altered after 48hours of culture in the presence of particles regardless of their diameter and concentration. A dose-dependent inhibitory effect on cell growth was observed for all fractions. The particles caused an increase of both TGF-ß and Il-8 protein levels as a function of their diameters and/or concentrations.

Conclusion

Air-derived particle fractions exhibit both an inhibitory effect on cell proliferation and a pro-inflammatory activity on HBEC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Particules fines, Cellules épithéliales bronchiques, Cytokines, TGF-β, IL-8

Keywords : Fine particles, Bronchial epithelial cells, Cytokines, TGF-β, IL-8


Plan


 Ce travail a fait l’objet d’une aide financière de la part de la ville de Lyon et du fonds AGIR pour les maladies chroniques.


© 2016  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 9

P. 767-774 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Score inflammatoire de Glasgow et cancer bronchique : une aide pour hospitaliser aux urgences
  • J. Gorham, L. Ameye, M. Paesmans, T. Berghmans, J.P. Sculier, A.-P. Meert
| Article suivant Article suivant
  • Variabilité inter-nuits du syndrome d’apnée-hypopnée obstructive du sommeil
  • M. Mjid, Y. Ouahchi, S. Toujani, H. Snen, N. Ben Salah, A. Ben Hmida, B. Louzir, N. Mhiri, J. Cherif, M. Beji

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.