Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paralysie diaphragmatique progressive consécutive à une chimiothérapie intra-abdominale - 11/04/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.05.013 
S. Guinard a, b, A. Olland a, , b , M. Ohana c, P.-E. Falcoz a, R. Kessler b, d, G. Massard a, b
a Service de chirurgie thoracique, hôpitaux universitaires de Strasbourg, nouvel hôpital civil, place de l’Hôpital, 67098 Strasbourg cedex, France 
b EA 7293, SVTT, fédération de médecine translationnelle, université de Strasbourg, 67412 Illkirch, France 
c Service de radiologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 67000 Strasbourg, France 
d Service de pneumologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Dans certains cas de tumeur primitive intra-abdominale, la chirurgie de cytoréduction suivie d’une chimiothérapie hyperthermique péritonéale permet d’améliorer la survie des patients se présentant au stade de carcinomatose péritonéale. Nous décrivons un cas de paralysie diaphragmatique consécutive à ce type d’intervention.

Observation

Dans les suites d’une chirurgie et d’une chimiothérapie hyperthermique pour un pseudomyxome intra-abdominal, une patiente de 60ans a développé une insuffisance respiratoire. Les explorations fonctionnelles respiratoires ont montré un syndrome restrictif. Des scanners thoraciques successifs ont mis en évidence un amincissement musculaire des coupoles diaphragmatiques. L’atteinte respiratoire a évolué vers le décès de la patiente.

Conclusion

Nous concluons à une dégénérescence du muscle diaphragmatique liée à la réduction chirurgicale et à l’effet cytotoxique de la chimiothérapie. Devant le caractère unique de ce type de complication, nous n’avons pas évoqué cette hypothèse suffisamment tôt dans l’histoire de notre patiente. Nous pensons que ce cas doit être connu pour permettre un diagnostic plus précoce de ce type de complications et recommandons la réalisation d’une biopsie musculaire pour attester l’atteinte du diaphragme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In patients presenting with intra-abdominal tumor and peritoneal carcinomatosis, cytoreductive surgery associated with hyperthermic chemotherapy may offer improved survival. We describe a case of diaphragmatic paralysis following that kind of procedure.

Case report

A 60-year-old woman presented with respiratory insufficiency following cytoreductive surgery and intra-abdominal hyperthermic chemotherapy performed for pseudomyxoma intraperitonei. Pulmonary function assessment demonstrated a restrictive pattern. Three successive chest CT-scans demonstrated a thinning diaphragm muscle. Respiratory insufficiency eventually led to the death of our patient.

Conclusion

We conclude in favor of a muscular degeneration of the diaphragm consecutive to the combined effect of cytoreductive surgery and intraperitoneal chemotherapy. Owing to the unusual nature of this complication, we did not consider it as a hypothesis at an early point in this patient's management. We think physicians should be aware of such a complication in order to consider it in a timely way. We recommend performing a biopsy of the diaphragm for pathology examination to assess muscular degeneration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie, Traitement médicamenteux, Toxicité, Effets indésirables, Complications

Keywords : Surgery, Drug therapy, Toxicity, Adverse effects, Complications


Plan


© 2016  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3

P. 244-248 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Échec de plasmaphérèse dans une protéinose alvéolaire pulmonaire auto-immune
  • A. Jézéquel, M. Kerjouan, M. Lederlin, C. Lainé-Caroff, C. Camus, P. Delaval, S. Jouneau
| Article suivant Article suivant
  • Un nodule pas si flou
  • E. Bravos, S. Bayle-Bleuez, A. Wahart, R. Lachèze, F. Forest, J.-B. Guichard, L. Bertoletti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.