Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des connaissances et des pratiques de la nébulisation par les soignants - 15/06/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.10.006 
N. Eychenne a, A. Jaouadi a, D. Macquart de Terline a, A. Fratta b, S. Laribe-Caget c, O. Steichen d, e, C. Fernandez a, f, M. Antignac a,
a Service de pharmacie, hôpitaux universitaires Est-Parisien, AP–HP, site Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Service de pharmacie, hôpitaux universitaires Est-Parisien, AP–HP, site Armand-Trousseau, 75012 Paris, France 
c Service de pharmacie, hôpitaux universitaires Est-Parisien, AP–HP, site Rothschild, 75012 Paris, France 
d Service de médecine interne, hôpitaux universitaires Est-Parisien, AP–HP, site Tenon, 75020 Paris, France 
e Faculté de médecine, UPMC, université Paris 6, Sorbonne universités, 75005 Paris, France 
f Département de pharmacie clinique, faculté de pharmacie, université Paris Sud, 92290 Châtenay-Malabry, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’aérosolthérapie par nébulisation est un mode d’administration des médicaments particulièrement efficace mais dont la mise en œuvre est complexe. Des recommandations de bonnes pratiques existent mais peu de données sont disponibles quant à leur réelle application. L’objectif de l’enquête est de faire un état des lieux des connaissances et des pratiques des soignants en termes de nébulisation.

Méthodes

Deux auto-questionnaires destinés aux infirmiers ou aux médecins ont été élaborés par un groupe de travail et présentés aux soignants des hôpitaux universitaires de l’Est Parisien. Un interne en pharmacie a analysé les résultats à l’aide d’un outil de sondage en ligne.

Résultats

Au total, 481 auto-questionnaires ont été complétés (67 % d’infirmiers et 33 % de médecins). Seulement 241/480 soignants (50 %) savent que les médicaments injectables ne sont pas tous nébulisables, 94/422 soignants (22 %) utilisent systématiquement l’oxygène comme fluide médical et 239/311 infirmiers (77 %) pensent qu’ils peuvent ré-utiliser un nébuliseur à usage unique.

Conclusions

Cette enquête a mis en évidence un manque de connaissances et des mésusages de la part de nombreux soignants. Un guide pratique de la nébulisation a été élaboré pour harmoniser les pratiques dans le groupe hospitalier et aider les soignants à suivre les recommandations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Aerosol therapy is an efficient, but complex procedure. National and international practice guidelines are regularly updated. However, only a few studies have assessed the application of guidelines by users. The aim of this study is to assess the knowledge and practices of physicians and nurses regarding these guidelines.

Methods

Two self-administered questionnaires were designed by a working team and presented to physicians and nurses of four university hospitals in Paris. A pharmacy resident collected and analyzed the data with the aid of an online survey website.

Results

A total of 481 physicians and nurses completed the questionnaires (33 % of physicians and 67 % of nurses). Only 241/480 physicians and nurses (50 %) knew that several intravenous drugs cannot be nebulized. Ninety-four of 422 (22 %) of them always choose oxygen as the driving gas and 239/311 nurses (77 %) think that single use nebulizers can be re-used for the same patient.

Conclusions

This survey shows that many physicians and nurses lack knowledge and use inappropriate practices. Based on these results, a booklet has been designed by the working team. This booklet should help health professionals to harmonize practices across hospitals and to follow the guidelines correctly.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aérosolthérapie, Pratique professionnelle, Connaissance, Questionnaire, Guide de bonnes pratiques cliniques

Keywords : Drug aerosol therapy, Professional practice, Knowledge, Questionnaire, Clinical practice guidelines


Plan


© 2016  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 5

P. 553-560 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des thymomes par chirurgie mini-invasive. Étude comparative vidéochirurgie versus voie robot-assistée
  • A. Witte Pfister, J.-M. Baste, N. Piton, M. Bubenheim, J. Melki, A. Wurtz, C. Peillon
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des connaissances en aérosolthérapie du personnel hospitalier
  • S. Orfanos, A. Carsin, M. Baravalle, J.-C. Dubus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.