Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stratégies thérapeutiques chez les patients opérés pour un carcinome bronchique non à petites cellules. Résultats de l’étude ESCAP-2011-CPHG réalisée par le Collège des pneumologues des hôpitaux généraux (CPHG) - 29/11/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.05.002 
F. Pinquié a, F. Goupil a, , J.-P. Oster b, A. Dixmier c, P.-A. Renault d, A. Lévy e, J.-P. Mathieu f, N. Paillot g, F.C. Goutorbe h, P. Masson i, O. Molinier a, D. Debieuvre j, M. Grivaux k
a Service de pneumologie, centre hospitalier du Mans, 72000 Le Mans, France 
b Service de pneumologie, hôpitaux civils de Colmar, hôpital Pasteur, 68000 Colmar, France 
c Service de pneumologie, centre hospitalier d’Orléans, hôpital de la Source, 45000 Orléans, France 
d Service de pneumologie, centre hospitalier général de Pau, 64000 Pau, France 
e Service de pneumologie, centre hospitalier Jacques-Cœur, 18000 Bourges, France 
f Service de pneumologie, centre hospitalier de la Côte-Basque, 64100 Bayonne, France 
g Service de pneumologie, centre hospitalier régional de Metz-Thionville, 57000 Metz, France 
h Service de pneumologie, centre hospitalier général de Béziers, 34500 Béziers, France 
i Service de pneumologie, centre hospitalier de Cholet, 49280 Cholet, France 
j Service de pneumologie, hôpital Émile-Muller, GHRMSA, 68100 Mulhouse, France 
k Service de pneumologie, centre hospitalier de Meaux, 77100 Meaux, France 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, centre hospitalier du Mans, 194, avenue Rubillard, 72037 Le Mans, France.

Résumé

Introduction

ESCAP-2011-CPHG a pour objectif de décrire le traitement du cancer bronchique primitif en pratique quotidienne. Cet article concerne les patients opérés d’un CBNPC.

Méthodes

Dans cette étude de cohorte prospective menée dans 53 hôpitaux généraux, un formulaire standardisé était rempli à chaque changement de stratégie thérapeutique pendant les 2 ans suivant le diagnostic posé en 2010.

Résultats

Parmi les patients, 3943 étaient inclus, 3418 avaient un CBNPC, 741 (27,1 % ; stade 0-II, IIIA, IIIB, IV : 65 %, 27 %, 3 %, 5 %, respectivement) étaient opérés (chirurgie curative). Les opérés changeaient moins souvent de stratégie thérapeutique et étaient suivis plus longtemps que les non-opérés (suivi moyen : 23,3±9,3 mois vs 10,4±9,5 mois). Parmi les opérés en première stratégie (92,6 % des opérés), 56,9 % n’avaient pas reçu d’autre traitement, 34,7 % avaient une chimiothérapie, 5,9 % une radiochimiothérapie, 2,6 % une radiothérapie. À la fin du suivi, 55,8 % étaient vivants sans autre stratégie, 13,1 % étaient décédés, et 31,1 % avaient reçu au moins un deuxième traitement. Les patients opérés en seconde stratégie avaient bénéficié pour 63 % d’une chimiothérapie seule en première stratégie.

Conclusions

ESCAP-2011-CPHG permet l’évaluation des pratiques professionnelles dans la prise en charge chirurgicale du CBNPC en hôpital général. Elle met en évidence certaines divergences entre les référentiels nationaux et les stratégies thérapeutiques mises en œuvre dans la « vraie vie ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The aim of ESCAP-2011-CPHG, promoted by the French College of General Hospital Respiratory Physicians, was to describe therapeutic strategies in lung cancer in the first 2 years after diagnosis, in a real-life setting. This article focuses on patients undergoing surgical management of a non-small cell lung cancer (NSCLC).

Methods

A prospective multicentre study was conducted in 53 French general hospitals. For each patient with lung cancer diagnosed in 2010, a standardised form was completed following each change in treatment strategy up to 2 years after diagnosis.

Results

Overall, 3418 of the 3943 included patients had NSCLC. 741 patients (21.7%) underwent curative surgery (stage 0-II, IIIA, IIIB, and IV: 65%, 27%, 3% and 5%, respectively). The therapeutic strategy changed less often in surgical than non-surgical patients and average follow-up time was longer: 23.3 months (SD: 9.3) versus 10.4 months (SD: 9.5) for non-surgical patients. Among patients with a surgical first strategy (92.6% of surgical patients as a whole), 56.9% did not receive any other treatment, 34.7% received chemotherapy, 5.9% radio-chemotherapy, 2.6% radiotherapy. At the end of follow-up, 55.8% were still alive without any other strategy, 13.1% had died, and 31.1% had received at least one more strategy. Among patients with a surgical second strategy, 63% had received chemotherapy alone during the first strategy.

Conclusions

ESCAP -2011- CPHG assessed everyday professional practice in the surgical management of NSCLC in general hospitals. It pointed out the discrepancies between current guidelines and the therapeutic strategies applied in real life conditions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome pulmonaire non à petites cellules, Pneumonectomie, Caractéristiques de la population, Étude observationnelle, Étude multicentrique

Keywords : Non-small cell lung cancer, Pneumonectomy, Population characteristics, Observational study, Multicentre study


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 9

P. 976-990 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Structuration de la cancérologie thoracique française dans ces 20 dernières années
  • B. Milleron
| Article suivant Article suivant
  • Stratégies thérapeutiques les 2 premières années après un diagnostic de cancer du poumon. ESCAP-2011-CPHG, étude en situation réelle réalisée dans les hôpitaux généraux français
  • M. Grivaux, F. Goupil, B. Asselain, F. Blanchon, T. Collon, D. Coëtmeur, C. Dayen, C. Locher, O. Molinier, F. Martin, D. Debieuvre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.