Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un granulome pulmonaire chez une patiente immunodéprimée - 21/02/18

Pulmonary granuloma in an immunodepressed patient

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.01.008 
F. Gadby a, , L. Quaesaet b, C. Eveilleau a, A. Payet-Charneau c, F. Couturaud a, C. Tromeur a
a Service de pneumologie de la cavale blanche, EA3878 (GETBO), La-Cavale-Blanche, CHRU de Brest, boulevard Tanguy-Prigent, 29200 Brest, France 
b Service d’infectiologie, La-Cavale-Blanche, CHRU de Brest, 29200 Brest, France 
c Service de pneumologie et infectiologie, CHR La Réunion, 97400 La Réunion, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’échinococcose alvéolaire (EA) pulmonaire est une pathologie rare mais potentiellement sévère.

Observation

Nous rapportons un cas d’EA pulmonaire découverte sous la forme d’un granulome bronchocentrique. En mai 2013, une opacité pulmonaire est découverte chez une patiente de 50 ans greffée rénale pour une polykystose hépato-rénale. Après un bilan initial non informatif comprenant biopsies et lavage bronchiques, un scanner de suivi met en évidence en janvier 2014 une augmentation en taille du nodule. Une biopsie chirurgicale rapporte la présence d’un granulome épithélioïde et gigantocellulaire avec nécrose caséeuse faisant suspecter initialement le diagnostic de tuberculose pulmonaire. Les cultures sur milieu spécifique revenant négatives, une relecture anatomopathologique est demandée en mars 2014. Le diagnostic d’un granulome bronchocentrique fait alors évoquer une possible échinococcose, hypothèse confirmée par les sérologies. Après avis du centre national de référence un traitement de l’échinococcose alvéolaire est débuté en juin 2014.

Conclusion

Ce cas clinique permet de faire le point sur le traitement et le diagnostic de l’EA pulmonaire qui en dehors d’une zone d’endémie et sous une forme extra-hépatique peut s’avérer difficile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Pulmonary alveolar echinococcosis is a rare but potentially severe condition.

Case report

We report the case of a 50-year-old woman suffering from pulmonary alveolar echinococcosis who had had a renal transplant for polycystic liver and kidney disease. A lung opacity was identified radiologically in May 2013. Both broncho-alveolar lavage and bronchial biopsy were uninformative. In January 2014, a follow up CT-scan showed the opacity to be enlarging. A surgical biopsy revealed a giant cell epithelioid granuloma with caseous necrosis suggesting a diagnosis of pulmonary tuberculosis. Antituberculous treatment was started but cultures remained negative. A histological revue was therefore requested in March 2014. This suggested bronchocentric granulmatosis, possibly associated with echinococcosis. This hypothesis was finally confirmed serologically. Treatment for alveolar echinococcosis was begun in June 2014 after consultation with the national reference centre for parasitology.

Conclusion

Outside endemic areas and in the absence of hepatic involvement pulmonary alveolar echinococcosis can be difficult to diagnose. This case report focuses on the diagnostic criteria and treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échinococcose alvéolaire, Granulome pulmonaire, Granulome bronchocentrique, Immunodéficience, Greffe rénale

Keywords : Alveolar echinococcosis, Pulmonary granuloma, Bronchocentric granulomatosis, Immunodeficiency, Renal transplantation


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 1

P. 74-77 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • DRESS syndrome au pyrazinamide : complication rare et grave du traitement antituberculeux
  • U.D. Kombila, W. Ka, F.B.R. Mbaye, N.F. Diouf, L. Fall, P. Ouedraogo, A.N.E. Koutonin, Y. Dia Kane, N. Oumar Toure Badiane
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathie infiltrante diffuse et cancer du pancréas : présentation de deux cas
  • A. Heraudeau, C. Ricordel, A. Sale, M. Lederlin, M. Kerjouan, B. De Latour, F. Llamas-Guttierez, B. Desrues, S. Jouneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.