Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les inhibiteurs des freins immunitaires (anticorps anti-PD1 et anti-PD-L1), une nouvelle arme thérapeutique dans les cancers bronchiques non à petites cellules - 14/03/18

Immune checkpoint inhibitors (antibodies to PD1 and PD-L1), a new therapeutic weapon against non-small cell bronchial carcinoma

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.11.007 
T. Berghmans , B. Grigoriu, J.P. Sculier, A.P. Meert
 Centre des tumeurs de l’ULB, institut Jules-Bordet, département des soins intensifs et urgences oncologiques & clinique d’oncologie thoracique, université libre de Bruxelles, rue Héger-Bordet, 1000 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La prise en charge classique des cancers bronchiques non à petites cellules de stade avancé ou métastatique reposait essentiellement sur la chimiothérapie cytotoxique pour les tumeurs sans mutation oncogénique ciblable avec des résultats modestes en termes de gain de survie.

État des connaissances

La compréhension de mécanismes impliqués dans le contrôle du système immunitaire a abouti au développement d’anticorps dirigés contre certains points de contrôle comme PD-L1. Les premiers résultats cliniques encourageants des anticorps monoclonaux dirigés contre PD1 ou PD-L1 objectivés en étude de phase I ont été confirmés dans plusieurs études randomisées de phase III.

Conclusion

Ces nouveaux médicaments constituent maintenant un standard thérapeutique en seconde ligne métastatique et à l’avenir, à tout le moins pour le pembrolizumab, en 1re ligne. Leur intérêt en adjuvant après un traitement locorégional à visée curative est en cours d’investigation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Classical therapeutic strategy for advanced and metastatic non-small cell lung cancer, without activable oncogenic driver mutation, has been based mainly on cytotoxic chemotherapy with modest benefits in terms of increased survival.

Background

A better understanding of the mechanisms involved in the regulation of the immune system led to the development of antibodies directed against immune checkpoints such as PD-L1. The first encouraging clinical data from phase I studies assessing anti-PD1 and anti-PD-L1 antibodies have been confirmed in randomised phase III trials.

Conclusions

These new drugs now constitute a standard second-line treatment for metastatic tumours and in the future, at least for pembrolizumab, in the first line. Their adjuvant role after locoregional treatment with curative intent is currently under investigation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancers bronchiques, Nivolumab, Pembrolizumab, Durvalumab, Atézolizumab, Avélumab

Keywords : Non-small cell lung cancer, Nivolumab, Pembrolizumab, Durvalumab, Atezolizumab, Avelumab


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 2

P. 197-205 - février 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Moisissures extérieures et santé respiratoire
  • D. Caillaud, M. Cheriaux, D. Charpin, N. Chaabane, M. Thibaudon
| Article suivant Article suivant
  • Rationnel biologique de l’immunothérapie des cancers
  • J. Benzaquen, C.-H. Marquette, N. Glaichenhaus, S. Leroy, P. Hofman, M. Ilié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.