Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Attitudes et comportements tabagiques du personnel de l’hôpital Sahloul (Sousse, Tunisie) - 24/04/18

Smoking attitudes and behavior of the hospital staff Sahloul (Sousse, Tunisia)

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.12.001 
S. Khefacha Aissa a, , b , H. Ghali a, M. Ben Rejeb a, c, S. Ben Fredj a, R. Ben Ouanes a, L. Dhidah a, H. Said Latiri a, c
a Service de prévention et de sécurité des soins, CHU Sahloul, Hammam, 4054 Sousse, Tunisie 
b Consultation d’aide au sevrage tabagique, CHU Sahloul, Sousse, Tunisie 
c Département de médecine préventive et communautaire, faculté de médecine, Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le tabagisme constitue un problème majeur de santé publique à l’échelle mondiale. Des mesures législatives interdisant de fumer dans les établissements publics existent mais ne sont pas encore rigoureusement appliquées, notamment dans les établissements sanitaires. Le personnel de santé a un rôle crucial dans le contrôle du tabagisme par son contact étroit avec la population, par sa crédibilité et l’autorité morale dont il jouit en matière de santé. Il peut aider les malades en les conseillant et en s’abstenant de fumer dans l’hôpital. L’objectif de notre étude était d’étudier les attitudes et comportements du personnel soignant vis-à-vis du tabagisme.

Méthode

Il s’agit d’une étude descriptive transversale menée durant l’année 2013–2014 auprès du personnel de santé de tous les services hospitaliers et les laboratoires de l’hôpital Sahloul de Sousse. Un questionnaire, testé et auto-administré, a été utilisé pour la collecte des données.

Résultats

Le taux de participation était de 71 % (768/1081). Notre population de l’étude était à prédominance féminine (51 %) et l’âge moyen était de 37,8 (±11,3) ans. La prévalence globale du tabagisme était de 21 %. Elle était significativement plus élevée chez les hommes (38,8 %) que chez les femmes (4,6 %). Cette prévalence était plus élevée chez les médecins/pharmaciens (29,5 %). Plus de la moitié des fumeurs (58 %) ont débuté le tabagisme entre 19 et 25 ans. La dépendance à la nicotine était moyenne chez 27,4 % des fumeurs et forte chez 18,3 % d’entre eux. Le score moyen de dépendance était de 4,1±2,4 [0–9] avec une médiane de 4. Les 2/3 des fumeurs (66,5 %) déclaraient fumer sur le lieu du travail.

Conclusion

Confrontés au problème du tabac, les établissements de santé devraient trouver eux-mêmes des solutions pour la prévention et la prise en charge du tabagisme dans les hôpitaux. Il semble nécessaire de former et d’impliquer le personnel hospitalier dans la lutte antitabac et d’aider les personnels fumeurs dans leurs tentatives de sevrage tabagique, afin de rendre notre hôpital un espace sans fumée de tabac.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Smoking is a major public health problem. Legislation banning smoking in public institutions exists but is not strictly enforced, particularly in health facilities. Therefore health workers have a crucial role to play in the control of smoking on account of their contact with patients and their credibility and moral authority in health matters. They can help patients by their advice and by abstaining from smoking in the hospital themselves. The aim of our study was to determine the prevalence of smoking among medical staff at the University Hospital of Sahloul in Sousse and their attitudes and behaviour with regard to smoking.

Methods

The data came from a descriptive cross-sectional study conducted during the year 2013–2014 using a self-administered questionnaire and included the health personnel of all services and laboratories of the University Hospital of Sahloul in Sousse.

Results

The participation rate was 71% (768/1081). Our study population was predominantly female (51%) with a mean age of 37.8 (±11.3) years. The overall prevalence of smoking was 21%. It was significantly higher among men (38.8%) than women (4.6%). This prevalence was higher among physicians/pharmacists (29.5%). More than half the smokers (58%) started smoking between the age of 19 and 25 years. Nicotine dependence was moderate among 27.4% and strong among 18.3% of smokers. The average dependence score was 4.1±2.4 [0–9] with a median of 4.0. Two-thirds of smokers (66.5%) reported smoking in the workplace.

Conclusion

Confronted with the problem of tobacco, health institutions should find solutions for the prevention of smoking in hospitals. It seems necessary to train and involve hospital staff in anti-tobacco measures and to help smokers to quit in order to make our hospital a tobacco smoke free space.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tabagisme, Personnel de santé, Hôpital, Santé publique, Epidémiologie

Keywords : Smoking, Health care workers, Hospital, Public health, Epidemiology


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 256-263 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Survenue de symptômes tardifs après un test de provocation par la méthacholine
  • E. Cabon, F. Rey, D. Tissier-Ducamp, M.J. Del Volgo, S. Delliaux, M. Bues-Charbit, D. Charpin, F. Brégeon
| Article suivant Article suivant
  • Effet du port d’un masque de soins lors d’un test de marche de six minutes chez des sujets sains
  • E. Person, C. Lemercier, A. Royer, G. Reychler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.