Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neurofibromatose rend souvent essoufflé - 24/04/18

Neurofibromatosis as a cause of breathlessness

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.10.662 
A. Palot a, b, , C. Ferrandez a, b, K. Alagha a, b, A. Ilstad-Minnihan a, b, C. Tummino a, b, M. Gouitaa a, b, D. Charpin a, b, P. Chanez a, b
a Clinique des bronches, allergies et du sommeil, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13015 Marseille, France 
b Inserm U1067, CNRS UMR 7333, Aix-Marseille université, 13015 Marseille, France 

Auteur correspondant. Clinique des bronches, allergies et du sommeil, hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France.Clinique des bronches, allergies et du sommeil, hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La neurofibromatose de type 1, aussi nommée « maladie de Recklinghausen », est une pathologie génétique autosomique dominante, avec une incidence de 1 naissance sur 3500. Elle affecte principalement la peau et le système nerveux périphérique ; on décrit de nombreuses tumeurs telles que le méningocèle, des dysplasies squelettiques pouvant conduire à des manifestations cliniques inquiétantes.

Observation

Nous rapportons le cas d’une patiente de 55 ans présentant une neurofibromatose de type 1 et une dyspnée dont la cause est un volumineux méningocèle intrathoracique gauche associé à une importante cyphoscoliose, responsable d’une insuffisance respiratoire chronique restrictive sévère compliquée d’une hypertension pulmonaire. Un traitement symptomatique par ventilation non invasive a permis une amélioration de la situation clinique.

Conclusions

Notre observation illustre la complexité de la prise en charge respiratoire des neurofibromatoses de type 1. L’apport de la ventilation non invasive est illustré par une amélioration gazométrique et clinique concourant à une meilleure qualité de vie au prix d’une contrainte acceptable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Type 1 neurofibromatosis, also called “Recklinghausen's disease” is among the most frequent autosomal dominant genetic disorders, with an incidence of 1:3500 births. It mainly affects the skin and peripheral nervous system. However, in its less frequent manifestations, are tumors such as meningocele and skeletal dysplasias leading to severe clinical presentation.

Case report

We report the case of a 55-year-old patient with type 1 neurofibromatosis and dyspnea due to a large left thoracic meningocele combined with a significant kyphoscoliosis, causing a severe restrictive ventilatory defect, complicated by chronic respiratory failure and pulmonary hypertension. Symptomatic treatment with non-invasive ventilation permitted an improvement of the clinical situation.

Conclusions

Our observation shows the complexity of the therapeutic support of the neurofibromatosis of type 1. The contribution of non-invasive ventilation was illustrated by the arterial blood gas and clinical improvements as well as improved quality of life, with an acceptable level of inconvenience to the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neurofibromatose de type 1, Méningocèle, Insuffisance respiratoire chronique, Ventilation non invasive, Hypertension pulmonaire

Keywords : Neurofibromatosis type 1, Meningoceles, Chronical respiratory failure, Non-invasive ventilation, Pulmonary hypertension


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 338-341 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de Bean (« blue rubber bleb naevus syndrome ») avec localisation pleurale
  • P.H. Aussedat, S. Laroumagne, H. Dutau, P. Astoul
| Article suivant Article suivant
  • Aspergillome pulmonaire sur corps étranger résiduel post-traumatique. Diagnostic et prise en charge
  • M. Isnard, E. Hullo, Y. Robert, C. Piolat, C. Durand, S. Lantuejoul, C. Garnaud, I. Pin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.